vendredi 2 décembre 2016

De l'encre

De l'encre

Hamé et Ekoué - 2011

Dans le rap, un bon rappeur doit savoir écrire avant de savoir rapper. Et Nejma le sait. A 22 ans, la jeune femme écrit génialement bien et tient le micro avec une rage unique. Mais Nejma a aussi des envies de filles de 22 ans. Alors elle accepte d'être le ghost writer (un de ces auteurs-fantômes qui pour quelques milliers d'euros acceptent de rester dans l'ombre de l'interprète pour lui fabriquer des mots sur mesure) d'un Diomède rappeur propret et "acceptable". Débute une descente aux enfers dans un milieu dur avec des morceaux de rap d'une incroyable puissance.

note : un peu trop romanesque pour être une critique sociale aussi radicale qu'une punchline de la rumeur, mais sur un sujet pas traité en france, et bien traité...

Haut de page