Mot-clé - * (se laisse regarder)

Fil des billets

Gimme Danger

Jim Jarmush - 2016

Apparu pour la première fois à Ann Arbor, Michigan, au cours d’une révolution contre-culturelle, le style de rock’n’roll puissant et agressif des Stooges a fait l’effet d’une bombe dans le paysage musical de la fin des années 60. Soufflant le public avec un mélange de rock, de blues, de R&B et de free jazz, le groupe au sein duquel débute Iggy Pop posa les fondations de ce que l’on appellerait plus tard le punk et le rock alternatif. Gimme Danger présente le contexte dans lequel les Stooges ont émergé musicalement, culturellement, politiquement, historiquement et retrace leurs aventures et mésaventures en montrant leurs inspirations et les raisons de leurs premiers défis commerciaux, jusqu’à leur arrivée au Panthéon du rock. 

note : moui, un doc fait par un fan, basique - pas désagréable mais gentillet...

Premier contact

Arrival - Denis Villeneuve - 2016

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions. Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses.

note : plutôt tout comme il faut, sauf qu'il manque un je ne sais quoi - ou alors c'est à cause du romantisme cucul de la vie de famille, pitié...

Operation Avalanche

Matt Johnson (III) - 2017

En 1967, quatre agents de la CIA ont été envoyés à la NASA en tant qu'équipe voulant réaliser un documentaire. Ce qu'ils ont découvert a conduit à l'une des plus grandes conspirations de l'histoire américaine.

note : potacherie nerdisante pas désagréable - pas au niveau du mockumentaire 'opération lune', mais pas la pire sur le sujet...

Doctor Strange

Scott Derrickson - 2016

Doctor Strange suit l'histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utlisant un vaste éventail d'aptitudes métaphysiques et d'artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe. 

note : l'enfant illégitime de batman begins et de hellboy - dans ce genre cinématographique, pas le pire qu'on ait vu...

Deepwater Horizon

Peter Berg - 2016

D’après l’incroyable histoire vraie de la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire. La plateforme Deepwater Horizon tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu’à son bénéfice. Lorsque cette société décide contre l’avis des techniciens de la déplacer trop rapidement, il sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser.

note : film catastrophe plutôt plat, mais classique et bien fait - même si on ne sait pas bien s'il le réalisateur a autre chose à 'dire' que la pyrotechnie...

Man on High Heels

 Hai-hil - Jin Jang - 2015

Ji-wook est un policier endurci bardé de cicatrices prêt à tout pour arrêter les criminels qu’il pourchasse, en particulier Heo-gon, un mafieux notoire et cruel. Sa jeune collègue, traque, elle, un violeur en série et tombe peu à peu amoureuse de Ji-wook. Mais elle ignore que celui-ci ne nourrit qu’un seul désir : devenir une femme.

note : la partie bad cop invincible de dureté est assez impressionnante dans son hypertrophie du genre, mais la partie mélo finit par plomber l'ensemble...

Zero Dark Thirty

Kathryn Bigelow - 2012

Le récit de la traque d'Oussama Ben Laden par une unité des forces spéciales américaines.

note : bien fait, mais plutôt univoque et pro us - pas au niveau de l'épatant hurt locker...

Videocraty

Erik Gandini - 2009

En Italie, un seul et unique homme domine l'image depuis des décennies. En tant que magnat de la télévision, puis en tant que Président du Conseil, Silvio Berlusconi a su créer un parfait système de divertissement télévisuel et politique. Il a su influencer, comme personne d'autre auparavant, le contenu des publicités Tv en Italie. Ses chaînes sont connues pour leur surexposition de femmes nues, elles sont vues par beaucoup comme le miroir de son propre goût et de sa personnalité. Aujourd'hui, 80% de la population en Italie ont la télévision comme première source d'information. 

note : documentaire dont on ne voit pas bien le but, mais qui montre de façon assez glaçante à quoi ressemble (ou ressemblait) la tv de berlusconi - et par extension la notre, donc...

Incassable

Unbreakable - M. Night Shyamalan - 2000

Elijah Price souffre depuis sa naissance d'une forme d'ostéogénèse. S'il reçoit le moindre choc, ses os cassent comme des brindilles. Depuis son enfance, il n'a de cesse d'admirer les superhéros, des personnages qui sont tout l'opposé de lui-même. Propriétaire d'un magasin spécialisé dans les bandes-dessinées, il épluche pendant son temps libre les vieux articles de journaux à la recherche des plus grands désastres qui ont frappé les Etats-Unis. Il se met alors en quête d'éventuels survivants, mais y parvient rarement. Au même moment, un terrible accident ferroviaire fait 131 morts. Un seul des passagers en sort indemne

note : un film de super héro sans effet spécial, ancré dans (un certain) réel, lent et décadré - pas inintéressant...

Tabu

Miguel Gomes - 2012

Une vieille dame au fort tempérament, sa femme de ménage Cap-Verdienne et sa voisine dévouée à de bonnes causes partagent le même étage d’un immeuble à Lisbonne. Lorsque la première meurt, les deux autres prennent connaissance d’un épisode de son passé : une histoire d’amour et de crime dans une Afrique de film d’aventures. 

note : terriblement littéraire, particulièrement précieux,mais plutôt élégant, avec des moment qui pourraient être assez fascinants...

Running on Karma

Daai chek liu -  Johnnie To, Wai Ka-Fai - 2003

Big, un homme insouciant au physique de culturiste, a des visions du passé qui lui permettent de connaître l'avenir de certaines personnes. Il se sert de ce don si particulier pour aider Yee, une jeune policière novice, à mettre la main sur un dangereux criminel. L'enquête va les mener aux confins de leur origine. 

note : pas le plus grand n'importe quoi jamais vu en asiaterie, mais quand même un haut niveau de n'importe quoi - d'ailleurs je ne fais pas le lien entre le résumé et les images...

Seul au monde

Cast Away - Robert Zemeckis - 2001

Chuck quitte Los Angeles à bord d'un petit avion. Mais au-dessus de l'Océan Pacifique, un orage éclate et prend par surprise l'équipage. Le crash est inévitable. Agrippé à un radeau de sauvetage, Chuck s'échoue sur une île déserte. Les jours passent et aucun secours en vue. Pendant quatre ans, le naufragé va tenter de s'adapter à cet environnement sauvage en surmontant l'épreuve terrible de la solitude. 

note : après un crash de très belle facture, quelques belles idées sur l'île - et une fin tartement hollywoodienne...

Priscilla, folle du désert

The Adventures of Priscilla, Queen of the Desert - Stephan Elliott - 1995

Felicia, Mitzi et Bernadette, deux travestis et un transsexuel décident de se rendre dans la ville d'Alice Springs afin d'y jouer leur numéro. Supportant un trajet difficile et les remarques homophobes de la ville australienne, les trois amies arrivent à destination où Mitzi leur avoue être père d'un enfant d'un dizaine d'années et qu'il ne travaille que pour subvenir aux besoin du petit garçon. 

note : ça a étonnamment peu vieilli, mais ça reste pétri d'humanisme cliché - et c'est musicalement comme visuellement difficile, et épuisant...

La reine Margot

Patrice Chéreau - 1993

Elle est belle, elle est catholique, elle est la soeur du roi, elle s'appelle Marguerite de Valois. Son frère l'a surnommée Margot. Henri de Navarre est protestant, on dit qu'il est mal élevé, mal rasé, qu'il sent l'ail et la sueur. On les marie de force. C'est une manoeuvre politique : il faut réconcilier les Français déchirés par les guerres de religion. Six jours après le mariage célébré à Notre-Dame, ce sera la nuit de la Saint-Barthélemy. Au milieu de cette nuit d'horreur un jeune homme percé de coups d'épée frappe désespérément à la porte de Margot. La Môle est protestant, il doit mourir comme les autres. Mais Margot le cache, le soigne et se met à l'aimer. Cette nuit-là tout bascule. 

note : le bruit, la fureur et l'ennui, portés par des acteurs français cabotineurs - mais une très esthétisante photographie...

Bôhachi bushidô: Poruno jidaigeki

Teruo Ishii - 1973

Un ex-samourai, Shino décide de se suicider : il saute d'un pont et dérive dans un fleuve jusqu'à un clan, qui le recueille. Ce clan dirige l'industrie du sexe japonaise, et engage Shiro pour qu'il les débarrasse de leurs concurrents.

note : à la fois nul, vague festival pour ados de bagarres de samouraïs et de nichons en liberté - mais en même temps tellement désuet, décalé et curieux que difficile à jeter en bloc...

L'aventure c'est l'aventure

Claude Lellouch - 1972

Les banques n'étant plus d'un rapport assez lucratif, cinq truand décident de se recycler en enlevant des personnalités. Le premier sur la liste n'est autre que Johnny Hallyday.

note : vive, cynique et anti-politique, la première partie est largement aussi drôle qu'un jean yanne - puis ça s'enfonce un peu...

L'Inconnu de Las Vegas

Ocean's Eleven - Lewis Milestone - 1961

Onze amis de longue date (ils ont combattu ensemble pendant la Seconde Guerre Mondiale) décident de braquer ensemble cinq des plus grands casinos de Las Vegas au cours de la même nuit. Leur plan est parfait, mais l'exécution en est mouvementée.

note : poussif, désuet, 'innocemment' misogyne et raciste - mais sympathique pour sa bonhomie pré-60s...

Rester vertical

Alain Guiraudie - 2016

Léo est à la recherche du loup sur un grand causse de Lozère lorsqu’il rencontre une bergère, Marie. Quelques mois plus tard, ils ont un enfant. En proie au baby blues, et sans aucune confiance en Léo qui s’en va et puis revient sans prévenir, elle les abandonne tous les deux. Léo se retrouve alors avec un bébé sur les bras. C’est compliqué mais au fond, il aime bien ça. Et pendant ce temps, il ne travaille pas beaucoup, il sombre peu à peu dans la misère. C’est la déchéance sociale qui le ramène vers les causses de Lozère et vers le loup.

note : on retrouve un peu de la bizarrerie de guiraudie, mais on pourra préférer de plus anciens films...

The Nice Guys

Shane Black - 2016

Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées.

note : sympathique divertissement, à la limite du burlesque toutefois - sera vite oublié...

Toni Erdmann

Maren Ade - 2016

Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d'un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l'aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann.

note : le côté burlesque n'a pas aidé, mais je n'ai pas bien vu le chef d’œuvre encensé à cannes - tout en reconnaissant que ça touche des points sensibles de la société...

 

- page 1 de 25

Haut de page