Mot-clé - - (je crois que j ai piqué du nez)

Fil des billets

Comment c'est loin

 Orelsan, Christophe Offenstein - 2015

Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. À l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom. Leurs vieux démons, la peur de l’échec, la procrastination, les potes envahissants, les problèmes de couple, etc. viendront se mettre en travers de leur chemin.

note : amusant au début, mais pas vraiment galvanisant - j'ai quasiment appliqué leur théorie de ne pas finir ce qui est commencé...

400 Days

Matt Osterman - 2014

Quatre astronautes sont enfermés dans un simulateur pour tester les effets psychologiques d'un voyage dans l'espace. Lorsqu'ils en ressortent finalement, après 400 jours qui ont vu leur état mental se dégrader, ils découvrent qu'on ne leur a pas tout dit sur cette mission de simulation.

note : comme quoi on peut avoir toutes les idées (les clichés) du (des) genre(s), et rater un film - choisir un fil et l'approfondir aurait sans doute aidé...

Astérix Le Domaine Des dieux

 Louis Clichy, Alexandre Astier - 2013

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

note : rien...

Mi$e à prix

Smokin' Aces -  Joe Carnahan - 2006

Stanley Locke, directeur adjoint du FBI, envoie ses meilleurs agents, Richard Messner et Donald Carruthers, à Lake Tahoe. Ils ont pour mission de retrouver Buddy "Aces" Israel, un magicien louche de Las Vegas, et de le protéger de Primo Sparazza, un gros bonnet de la Mafia dont on dit qu'il a fait assassiner plus de 130 personnes. Buddy a en effet promis de donner à la justice des preuves contre Sparazza afin de sauver sa propre peau, et la Mafia offre un million de dollars pour le faire disparaître. Peu importe qui fait le boulot, du moment qu'il est abattu rapidement. Attirés par l'argent, mercenaires, assassins et tueurs à gages de tous horizons débarquent à Lake Tahoe.

note : habile et vif, mais vain - wanabee tarentino, mais sans le poivre...

Wonderful Days

Kim Moon-Saeng - 2004

En 2142, la civilisation a été détruite par la guerre et la pollution mais les survivants qui maîtrisaient la technologie ont construit une ville où la nature est restituée : Ecoban. La seule énergie d'Ecoban provient de la pollution. Les habitants d'Ecoban envisagent de détruire ceux de Mars pour emmagasiner encore plus de produits polluants. Un seul homme se dresse contre Ecoban : il veut juste retrouver le bleu du ciel !

note : animation2D-3D pas inintéressante bien que très jeux vidéo - mais le scénario a dû tomber derrière un radiateur...

Le vilain

Albert Dupontel - 2009

Un braqueur de banques, le Vilain, revient après 20 ans d'absence se cacher chez sa mère Maniette. Elle est naïve et bigote, c'est la planque parfaite. Mais celle-ci découvre à cette occasion la vraie nature de son fils et décide de le remettre dans le " droit chemin ". S'ensuit un duel aussi burlesque qu'impitoyable entre mère et fils.

note : jeunet, caro, sortez du corps de dupontel, le croisement est horrible...

Fantasmes

Gojitmal - jang Sun-Woo - 1999

Y est une lycéenne de dix-huit ans, qui s'est promis de perdre sa virginité avant la fin de ses études. Sa meilleure amie, Woori, a le béguin pour J, un respectable sculpteur de trente-huit ans, marie a G. Une forte attirance nait entre Y et J des leur première rencontre. Prête a toutes les audaces, Y se donne sans reserves a cet amant expérimenté pour qui son corps n'a bientôt plus le moindre secret. Y et J se lancent alors dans une odyssée sexuelle qui les mènera aux limites du plaisir et de la douleur.

note : rencontre sm crescendo qui se veut provoc, mais sans saveur...

Le Créateur

Albert Dupontel - 1999

Auteur à succès, Darius voit des affiches annonçant sa nouvelle pièce. Soudain pris de panique, il se rappelle qu'il a oublié de l'écrire.

note : euh, c'est une pièce de théâtre écrite pour le point-virgule, 3ème séance...

Absolom 2022

No escape - Martin Campbell - 1994

En 2022,un ancien héros de guerre incarcéré pour assassinat arrive dans les quartiers de haure sécurité d'une prison où règne en maitre un directeur impitoyable. Le condamné lui tient tête, la sanction tombe immédiatement : il est envoyé sur Absolom, une île-prison spécialement réservée aux récalcitrants.

note : l'enfant caché dans le z de mad max et new-york 1997 - peut-être le seul film sans une femme ni un enfant (ce qui est une qualité) (pour les enfants)...

Howard The Duck

Willard Huyck - 1986

Howard est un canard qui vit en paix sur sa planète. Jusqu'au soir où une mystérieuse tornade l'arrache à son fauteuil. Le palmipède se retrouve projeté dans l'espace intersidéral et finit par atterrir dans l'arrière-salle d'un bar punk, à Cleveland, dans l'Ohio. Une jeune chanteuse de rock, Beverly Switzler, s'y produit. A la fin de son numéro et alors qu'elle s'apprête à regagner ses pénates, deux loubards l'agressent. Howard vole à son secours. Reconnaissante, Beverly accueille ce courageux canard sous son toit. Sa nouvelle vie ne déplaît pas à l'animal, que son sens de la répartie cinglante protège des sarcasmes des Terriens. L'un d'entre eux pourtant ne songe pas à se moquer de lui : Phil, un ami de Beverly qui travaille au museum d'histoire naturelle, s'intéresse même de très près à son cas...

note : les 80s plus la niaiserie plus la nullité des effets spéciaux - même le 36ème degré ne résiste pas plus de quelques minutes...

Exhibition

Jean-François Davy - 1975

documentaire explicite

note : le x n'est pas palpitant, juste des scènes caricaturales - seul intérêt, relatif, entendre les commentaires sur l'industrie par des pros dans les 80s...

La mariée était en noir

François Truffaut - 1968

Le jour de son mariage, alors qu'elle sort à peine de l'Eglise, Julie voit son mari assassiné sous ses yeux... Personne ne sait pourquoi l'homme était la cible de cette balle. La veuve va alors entreprendre un voyage pour se venger de ceux qui ont tué son mari. Elle tient une liste des cinq responsables et elle compte les éliminer un par un.

note : kill bill, mais en france et dans les 60s - certainement sensass' et provo' à l'époque, mais sérieusement désuet vu d'ici...

ave cesar.jpg
ave cesar.jpg, mai 2016

Ave, César!

Joel Coen, Ethan Coen - 2016

La folle journée d’Eddie Mannix va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine.

note : poussif - the dude, where are you, we miss you...

Divergente 2.jpg
Divergente 2.jpg, mai 2016

Divergente 2 : l’insurrection

Robert Schwentke - 2015

Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces.

note : hein, quoi ? j'ai regardé ça, moi ? m'en souviens pas...

bestiaire.jpg
bestiaire.jpg, mai 2016

Bestiaire

Denis Côté - 2013

Au rythme des saisons, des hommes et des animaux semblent s’épier. Bestiaire est une exploration poétique et silencieuse d’éléments entrechoqués, tranquilles et indéfinissables. 

note : plastiquement irréprochable, incontestablement radical - et euh, hum, c'est gênant, mais je me suis endormi...

mad men.jpg
mad men.jpg, mai 2016

Mad Men

Matthew Weiner - 2007

Dans le New York des années 60, Don Draper est l'un des grands noms de la pub. Maître manipulateur, il compte dans son entourage des ennemis qui attendent sa chute.

note : chouette univers, mais 'juste' une série, m'a-t-il semblé...

body-double.jpg
body-double.jpg, mai 2016

Body Double

Brian De Palma - 1985

Jack, jeune comédien au chomage souffrant de claustrophobie, occupe pendant quelque temps l'appartement d'un ami. Profitant de la vue panoramique, il observe sa charmante voisine, Gloria, dont il ne tarde pas à devenir fou amoureux. A force de l'épier, il assiste un jour à l'assassinat de la jeune femme...

note : donc ça se voudrait hommage au ciné et second degré - mais ça ressemble avant tout, et terriblement, à un B des 80s...

chobizenesse.jpg
chobizenesse.jpg, mai 2016

Chobizenesse

Jean Yanne - 1975

Clément Mastard dirige des revues de music-hall à grand spectacle. Un contrat inespéré l'oblige à renouer avec son ancienne tête d'affiche Célia Bergson, partie s'essayer au théâtre d'avant-garde. C'est par l'intermédiaire de celle-ci qu'il fait la connaissance de Jean-Sébastien Bloch, musicien incompris qui causera sa perte mais au côté duquel Mastard, l'homme sans scrupules, s'humanisera et finira par produire un véritable chef d’œuvre, la Messe en ré. 

note : yanne cabotine sur ses acquis, très en deçà de ce que ça devrait être...

Ręce do góry.jpg
Ręce do góry.jpg, mai 2016

Haut les mains !

Rece do góry - Jerzy Skolimowski - 1967 / 1981

Cinq jeunes gens se retrouvent dix ans après la fin de leurs études de médecine à bord d'un train de marchandises. Ils y évoquent leur passé commun du temps où le stalinisme implacable régentait la Pologne. Ils avaient été chargés d'accoler des panneaux de papier pour édifier un immense portrait du « père des peuples » pour le défilé annuel du 1er mai, et à la surprise générale, le despote avait été affublé de deux paires d'yeux.

note : horriblement théâtral - sauf le chouette appendice post film tourné 20 ans après, et qui est avant... euh.

le départ.jpg
le départ.jpg, mai 2016

Le Départ

Jerzy Skolimowski - 1967

Marc a 19 ans. Garçon coiffeur, il aime les voitures et veut participer au départ d'un rallye qui va avoir lieu dans deux jours. Seulement, il n'a pas de voiture. Nous allons le suivre pendant 48 heures dans sa course effrénée à travers Bruxelles à la recherche d'un véhicule ou de l'argent pour se le procurer. Finalement le hasard lui amène une voiture à domicile. Pourtant le départ n'aura pas lieu. 

note : si on trouve léaud 'à la page' et provo' quand il sautille et pérore en trench, c'est qu'on était jeune alors...

- page 2 de 11 -

Haut de page