Mot-clé - 1960s

Fil des billets

Satyricon

Federico Fellini - 1969

Satyricon présente une société romaine en pleine décadence, où orgies et autres festins sont courants, la morale y étant absente. Loin des reconstitutions historiques et autres péplums, Federico Fellini nous raconte les pérégrinations de deux jeunes parasites de l'époque néronienne, Encolpe et Ascylte.

note : j'adorerais aimer car c'est tout à fait fascinant - mais vraiment j'y arrive pas...

Invasión

Hugo Santiago - 1969

Invasion est la légende d'une ville imaginaire assiégée par de puissants ennemis et défendue par une poignée d'hommes. Tous, un à un, tomberont au combat. 

note : polar sf politique minimaliste - alphaville, mais sans la prétention, et qui ne m'a pas ennuyé...

L'Inconnu de Las Vegas

Ocean's Eleven - Lewis Milestone - 1961

Onze amis de longue date (ils ont combattu ensemble pendant la Seconde Guerre Mondiale) décident de braquer ensemble cinq des plus grands casinos de Las Vegas au cours de la même nuit. Leur plan est parfait, mais l'exécution en est mouvementée.

note : poussif, désuet, 'innocemment' misogyne et raciste - mais sympathique pour sa bonhomie pré-60s...

Danger : Diabolik !

Mario Bava - 1968

Le super bandit Diabolik, assisté de sa fiancée Eva Kant, nargue la police et le syndicat du crime.

note : fantaisie 60s, mais plus fantômas que mr freedom - pas nécessaire...

La mariée était en noir

François Truffaut - 1968

Le jour de son mariage, alors qu'elle sort à peine de l'Eglise, Julie voit son mari assassiné sous ses yeux... Personne ne sait pourquoi l'homme était la cible de cette balle. La veuve va alors entreprendre un voyage pour se venger de ceux qui ont tué son mari. Elle tient une liste des cinq responsables et elle compte les éliminer un par un.

note : kill bill, mais en france et dans les 60s - certainement sensass' et provo' à l'époque, mais sérieusement désuet vu d'ici...

La vie à l'envers

Alian Jessua - 1964

Jacques Valin, un employé d'une agence immobilière de Montmartre mène, avec son amie modèle photo, une vie sans problème. Ce rêveur a malheureusement parfois du mal à garder les pieds sur terre. Ainsi, le jour de son mariage avec Viviane, il passe du bonheur à une crise de folie en un instant... Il se fait renvoyer de son travail ce qui le pousse à se renfermer sur lui-même encore un peu plus. Un jour, sa femme, à présent très inquiète, demande à un docteur de venir examiner la santé mentale de son époux.

note : sensass'...

Shock Corridor

Samuel Fuller - 1963

Ambitieux, le journaliste Johnny Barrett entend décrocher le Prix Pulitzer. Pour cela, il se fait interner dans un hôpital psychiatrique où il enquête sur une affaire de meurtre.

note : critique fiévreuse et expressionniste des maux américains (kkk, anticommunisme, nucléaire) - surjoué et linéaire, mais assez épatant...

Spartacus

Stanley Kubrik - 1961

Italie, 73 av. J.C. Esclave devenu gladiateur, Spartacus est épargné par un de ses compagnons d'infortune dans un combat à mort. Ce répit soulève en lui plus que jamais le souffle de la révolte, et après avoir brisé ses chaînes, il enjoint les autres esclaves à faire de même. Rapidement à la tête d'une colossale armée, Spartacus entend rejoindre le port de Brides au sud du pays pour prendre la mer à bord des navires ciliciens. Mais l'Empire romain ne l'entend pas de cette oreille et lance ses légions à la poursuite des esclaves révoltés..

note : grandiloquent et désuet...

Vivre sa vie: Film en douze tableaux

Jean-Luc Godard - 1960

Pour boucler ses fins de mois et lutter contre l'ennui, Nana, vendeuse dans un magasin de disque, décide de se prostituer.

note : anna karina est douloureusement belle dans l’œil de son homme, l'histoire un peu provoc un peu flottante est assez attachante...

L'homme à la peau de serpent

The Fugitive Kind - Sydney Lumet - 1960

Val Xavier, jeune musicien révolté et vagabond, chassé de la Nouvelle-Orléans, échoue dans une bourgade du Mississippi. Il travaille pour une commerçante, Lady Torrance, dont il devient l'amant. Mais Carol Cutrere le poursuit de ses assiduités depuis la Nouvelle-Orléans et décide de le perdre

note : le père de rebelles sans cause à tshirt blanc ou veste de serpent (kikoo sailor) - mais même poisseux et dark, tout ça est quand même très daté...

Trans-Europ-Express

Alain Robbe-Grillet - 1966

Gare du Nord. Trois personnes montent dans un Trans-Europ-Express à destination d’Anvers. Pendant le trajet, elles imaginent un film qui commence dans ce train. Un trafiquant subalterne surnommé Elias a pris en charge une valise à double fond qui doit lui permettre de rapporter de la cocaïne. Mais ce premier voyage est en réalité un coup d’essai, exécuté à blanc. L’organisation qui l’emploie veut le mettre à l’épreuve et savoir s’il est capable de maîtriser une obsession sexuelle singulière : Elias est en effet attiré par les scènes de violence, les filles attachées, les vêtements déchirés.

note : chouette exercice de style, un peu vain, mais avec la sublime miss pisier...

détruisez-vous.jpg
détruisez-vous.jpg, mai 2016

Détruisez-vous : le fusil silencieux

Serge Bard - 1968

Étudiant en ethnologie a l’université de Nanterre: Serge Bard quitte la fac a la fin de l’année 1967, trouvant le système universitaire trop aliénant. En avril 1968, il tourne ce film qui annonce les évènements de Mai 68. Le titre provient d'un graffiti écrit sur les murs des beaux-arts: "Aidez-nous: détruisez-vous". 

note : très lent et vaguement expérimental - pour ce qui me revient en mémoire...

Ręce do góry.jpg
Ręce do góry.jpg, mai 2016

Haut les mains !

Rece do góry - Jerzy Skolimowski - 1967 / 1981

Cinq jeunes gens se retrouvent dix ans après la fin de leurs études de médecine à bord d'un train de marchandises. Ils y évoquent leur passé commun du temps où le stalinisme implacable régentait la Pologne. Ils avaient été chargés d'accoler des panneaux de papier pour édifier un immense portrait du « père des peuples » pour le défilé annuel du 1er mai, et à la surprise générale, le despote avait été affublé de deux paires d'yeux.

note : horriblement théâtral - sauf le chouette appendice post film tourné 20 ans après, et qui est avant... euh.

Walkover.jpg
Walkover.jpg, mai 2016

Walkover

Jerzy Skolimowski - 1965

Un étudiant, boxeur amateur, erre à la recherche d'un but et ne rencontre que le vide autour de lui. 

note : semi expérimental d'époque, assez détaché, un peu mystérieux...

le départ.jpg
le départ.jpg, mai 2016

Le Départ

Jerzy Skolimowski - 1967

Marc a 19 ans. Garçon coiffeur, il aime les voitures et veut participer au départ d'un rallye qui va avoir lieu dans deux jours. Seulement, il n'a pas de voiture. Nous allons le suivre pendant 48 heures dans sa course effrénée à travers Bruxelles à la recherche d'un véhicule ou de l'argent pour se le procurer. Finalement le hasard lui amène une voiture à domicile. Pourtant le départ n'aura pas lieu. 

note : si on trouve léaud 'à la page' et provo' quand il sautille et pérore en trench, c'est qu'on était jeune alors...

Charade.jpgCharade

Stanley Donen - 1963

De retour des sports d'hiver, Reggie Lambert, en instance de divorce, retrouve son appartement parisien sens dessus-dessous et apprend la mort de son mari. L'inspecteur Grandpierre lui explique que son époux avait detourné pendant la guerre un magot destiné à la Résistance française. Ses anciens complices ont dû vraisemblablement l'abattre, voyant qu'il voulait profiter seul du trésor. Suspectée par ces derniers, Reggie ne sait plus où donner de la tête. Même Peter Joshua, un séduisant célibataire rencontré aux sports d'hiver, près duquel elle cherchait un appui, semble impliqué dans cette affaire.

note : daté mais loufoque et inattendu - pas désagréable...

Goto__l_ile_d_amour.jpgGoto, l'île d'amour

Walerian Borowczyk - 1968

L'ile de Goto est gouvernée par un dictateur sans cœur, Goto III. Sa femme, Glossia, tombe éperdument amoureuse d'un soldat, le lieutenant Gono. Tous deux prévoient de s'échapper afin de vivre enfin leur amour au grand jour. Seulement, Grozo, un esclave épris de Glossia, en décide autrement. Par jalousie, l'homme planifie le meurtre du gouverneur et fait accuser Gono, au grand dam de son amante.

note : dystopie kitscho érotique beaucoup trop grotesco-théâtrale our votre serviteur...

Hitler_connais_pas.jpgHitler connais pas

Bertrand Blier - 1963

Compose de temoignages de onze jeunes gens interroges en 1963 sur leur vie et leurs aspirations, une enquete sur la jeunesse realisee par Bertrand Blier, alors age de vingt-deux ans.

note : les monologues deviennent des dialogues et éclairent la jeunesse pré-68 - épatant doc...

Cleo_de_5_a_7.jpgCléo de 5 à 7

Agnès Varda - 1962

Cléo, belle et chanteuse, attend les résultats d'une analyse médicale. De la superstition à la peur, de la rue de Rivoli au Café de Dôme, de la coquetterie à l'angoisse, de chez elle au Parc Montsouris, Cléo vit quatre-vingt-dix minutes particulières. Son amant, son musicien, une amie puis un soldat lui ouvrent les yeux sur le monde.

note : euh, je ne sais pas quoi dire, sauf que c'est classe et élégant...

Le-Voyeur.jpgLe voyeur

Peeping Tom - Michael Powell - 1960

Mark Lewis est un jeune homme mystérieux, perturbé par une enfance difficile avec un père scientifique qui traquait ses moindres angoisses. Il est aujourd'hui caméraman et, une fois la nuit tombée, traque des jeunes femmes afin de capturer l'expresion de la peur sur le visage alors qu'il s'apprête à les tuer.

note : tout à fait réjouissant malgré le poids des ans et de la désuétude, sec sur la forme, tordu sur le fond - un truc rare ...

- page 1 de 6

Haut de page