Mot-clé - 1990s

Fil des billets

Twin Peaks

David Lynch & Mark Frost - 1992

Un meurtre a été commis à Twin Peaks, une petite bourgade de l'Etat de Washington en apparence tranquille. La jeune Laura Palmer est retrouvée morte nue au bord d'un lac, enveloppée dans du plastique. L'agent spécial du FBI, Dale Cooper, envoyé sur place pour démasquer le coupable, mène l'enquête avec le soutien du shérif local, Harry Truman. Ces investigations les amènent à révéler au grand jour les sombres secrets des uns et des autres. Pendant ce temps, d'inquiétants phénomènes se produisent.

note : oui ! (nonobstant quelques réserves)

 Safe

Todd Haynes - 1995

Carol White, une femme au foyer aisée et passive, partage son temps entre les séances d'aérobic, la cuisine et les achats pour sa maison. Son univers douillet bascule lorsqu'elle développe une allergie à ce qui l'entoure. En proie a la dépression, elle finit dans un inquiétant centre de traitement new-age. 

note : pas tenu une demi-heure...

Les survivants

Alive -  Frank Marshall  - 1993

L'avion de l'équipe nationale uruguayenne de rugby s'écrase sur la Cordillère des Andes. Seule une vingtaine passagers en réchappe. Pour survivre dans ces conditions climatiques extrêmes, les rescapés sont contraints de recourir à l'anthropophagie. 

note : plat et mou comme un téléfilm chaîne du câble - une histoire fascinante parfaitement gâchée...

Priscilla, folle du désert

The Adventures of Priscilla, Queen of the Desert - Stephan Elliott - 1995

Felicia, Mitzi et Bernadette, deux travestis et un transsexuel décident de se rendre dans la ville d'Alice Springs afin d'y jouer leur numéro. Supportant un trajet difficile et les remarques homophobes de la ville australienne, les trois amies arrivent à destination où Mitzi leur avoue être père d'un enfant d'un dizaine d'années et qu'il ne travaille que pour subvenir aux besoin du petit garçon. 

note : ça a étonnamment peu vieilli, mais ça reste pétri d'humanisme cliché - et c'est musicalement comme visuellement difficile, et épuisant...

La reine Margot

Patrice Chéreau - 1993

Elle est belle, elle est catholique, elle est la soeur du roi, elle s'appelle Marguerite de Valois. Son frère l'a surnommée Margot. Henri de Navarre est protestant, on dit qu'il est mal élevé, mal rasé, qu'il sent l'ail et la sueur. On les marie de force. C'est une manoeuvre politique : il faut réconcilier les Français déchirés par les guerres de religion. Six jours après le mariage célébré à Notre-Dame, ce sera la nuit de la Saint-Barthélemy. Au milieu de cette nuit d'horreur un jeune homme percé de coups d'épée frappe désespérément à la porte de Margot. La Môle est protestant, il doit mourir comme les autres. Mais Margot le cache, le soigne et se met à l'aimer. Cette nuit-là tout bascule. 

note : le bruit, la fureur et l'ennui, portés par des acteurs français cabotineurs - mais une très esthétisante photographie...

Fantasmes

Gojitmal - jang Sun-Woo - 1999

Y est une lycéenne de dix-huit ans, qui s'est promis de perdre sa virginité avant la fin de ses études. Sa meilleure amie, Woori, a le béguin pour J, un respectable sculpteur de trente-huit ans, marie a G. Une forte attirance nait entre Y et J des leur première rencontre. Prête a toutes les audaces, Y se donne sans reserves a cet amant expérimenté pour qui son corps n'a bientôt plus le moindre secret. Y et J se lancent alors dans une odyssée sexuelle qui les mènera aux limites du plaisir et de la douleur.

note : rencontre sm crescendo qui se veut provoc, mais sans saveur...

The Last Days of Disco

Whit Stillman - 1999

Alice et Charlotte viennent de terminer leurs études universitaires et se rencontrent à l'occasion de leur premier emploi dans une maison d'édition de Manhattan. Si la blonde Alice est fragile et timide, Charlotte, la brune, est ouvertement carrieriste. Malgré une secrète rivalité, les deux jeunes femme se lient d'amitié d'autant plus qu'elles ont une passion commune pour le disco, qu'elles pratiquent au Club, la boîte la pluc chic de New York.

note : rrrr... zzz...

Showgirls

Paul Verhoeven - 1995

Sans famille, sans amis et sans argent, Nomi Malone débarque à Las Vegas pour réaliser son rêve : devenir danseuse. A peine arrivée, elle se fait voler sa valise par l'homme qui l'a prise en stop. Perdue dans la ville, Nomi doit son salut à Molly Abrams, costumière au «Cheetah», un cabaret réputé de la ville. Molly lui trouve un job de stripteaseuse dans une boîte où elle fait elle-même quelques extras. Cristal Connors, la vedette du «Cheetah», très attirée par Nomi, la fait engager dans son show où elle gravit rapidement les échelons. Dans les coulisses impitoyables de Vegas, Nomi devient très vite une rivale gênante.

note : mystère du chef d’œuvre consensuel 20 ans après sa sortie (où c'était une merde) - en tout cas, c'est un film assez classique, on n'en pense pas grand chose...

Le Créateur

Albert Dupontel - 1999

Auteur à succès, Darius voit des affiches annonçant sa nouvelle pièce. Soudain pris de panique, il se rappelle qu'il a oublié de l'écrire.

note : euh, c'est une pièce de théâtre écrite pour le point-virgule, 3ème séance...

La haine

Mathieu Kassovitz - 1995

Trois copains d'une banlieue ordinaire traînent leur ennui et leur jeunesse qui se perd. Ils vont vivre la journée la plus importante de leur vie après une nuit d'émeutes provoquée par le passage à tabac d'Abdel Ichah par un inspecteur de police lors d'un interrogatoire.

note : a terriblement bien vieilli...

Absolom 2022

No escape - Martin Campbell - 1994

En 2022,un ancien héros de guerre incarcéré pour assassinat arrive dans les quartiers de haure sécurité d'une prison où règne en maitre un directeur impitoyable. Le condamné lui tient tête, la sanction tombe immédiatement : il est envoyé sur Absolom, une île-prison spécialement réservée aux récalcitrants.

note : l'enfant caché dans le z de mad max et new-york 1997 - peut-être le seul film sans une femme ni un enfant (ce qui est une qualité) (pour les enfants)...

Exotica

Atom Egoyan - 1994

Christina est effeuilleuse à l'"Exotica", un club de striptease dirigé par Zoé, une femme à poigne. Elle entretient une étrange relation avec un des habitués, Francis, contrôleur des impôts le jour, tandis qu'Eric, animateur dans le club, est secrètement amoureux d'elle.

note : la société 90s est à peine mieux que les 80s, et a vieilli esthétiquement - le film est pas désagréable, un peu précieux toutefois...

Metropolitan

Whit Stillman - 1990

Manhattan, il n’y a pas si longtemps, à Noël. Tom Townsend, un gauchiste des bas quartiers de New-York, s’introduit dans le cercle restreint de « la bande de Sally Fowler » (cinq filles et deux garçons) - des jeunes gens strictly Park Avenue, mais en manque cruel de chevaliers servants pour accompagner les débutantes aux bals du Plaza. Bourgeois et cultivés, ceux-ci se réunissent lors d’after-parties pour tromper l’ennui, parler politique ou de Jane Austen, deviser sur leurs histoires d’amour ou sur l’inévitable déclin de leur classe. Ou encore de l’avantage du col de chemise amovible. Bienvenue dans la « Urban Haute Bourgeoisie ».

note : à la fois ennuyeux et fascinant, sur une classe rare au cinéma - dommage que le fond soit une simple bluette adolescente...

La Belle Noiseuse

Jacques Rivette - 1991

Un peintre vieillissant est rongé par un secret qui l'obsède : l'abandon, il y a dix ans, d'un grand tableau qui devait être son chef-d'oeuvre et dont sa femme était le modèle. L'arrivée d'un jeune couple dans sa propriété du Midi va lui permettre de reprendre cette oeuvre et c'est la jeune femme, qui cette fois, lui sert de modèle. Pendant les cinq journées de pose, la tension va monter entre les différents protagonistes.

note : bon j'ai essayé mais le plaisir de regarder piccoli ne compense pas le tarte romantico-affecté de l'ensemble...

sopranos.jpg
sopranos.jpg, mai 2016

Les Soprano

David Chase - 1999

Chef de la mafia et père de famille, Tony Soprano confie ses angoisses au Dr Jennifer Melfi, son psychiatre.

note : un ennui à peu près aussi grand que celui du protagoniste m'a saisi - j'ai préféré arrêter très vite...

moloch.jpg
moloch.jpg, mai 2016

Moloch

Alexander Sokurov - 1999

Allemagne, printemps 1942. Une forteresse inquiétante perchée au-delà des nuages. Une femme seule danse nue le long d'imposantes esplanades. Elle attend l'arrivée d'"Adi", son bien-aimé, le Führer. "Les chrétiens considèrent que l'amour nous sauve. Mais se sauve-t-on en aimant un monstre ? C'est la question centrale de ce projet. Selon les souvenirs de l'époque, Eva Braun était une femme capable de se sacrifier par amour. C'est ainsi qu'elle est devenue un personnage de tragédie. Elle est le personnage principal du film." 

note : bizarre et, certainement, politiquement très discutable - une farce théâtrale burlesque sur hitler, but why, comme disent les jeunes...

usual suspects.jpg
usual suspects.jpg, mai 2016

Usual Suspects

Bryan Singer - 1995

Une légende du crime contraint cinq malfrats à aller s'acquitter d'une tâche très périlleuse. Ceux qui survivent pourront se partager un butin de 91 millions de dollars.

note : incroyable ramassis de poncifs visuels et scénaristiques - heureusement que le twist final sauve un peu la mise...

sailor et lula.jpg
sailor et lula.jpg, mai 2016

Sailor et Lula

Wild at Heart - David Lynch - 1990

Sailor et Lula, deux jeunes amoureux, fuient Marietta, la mère de la jeune fille qui s'oppose à leurs amours, ainsi que toute une série de personnages dangereux et mystérieux qui les menacent. L'amour triomphera-t-il de la violence qui les entoure ?

note : oups, voilà qui a très mal vieilli...

goodfellas.jpg
goodfellas.jpg, mai 2016

Les Affranchis

Goodfellas - Martin Scorsese - 1990

Depuis sa plus tendre enfance, Henry Hill, né d'un père irlandais et d'une mère sicilienne, veut devenir gangster et appartenir à la Mafia. Adolescent dans les années cinquante, il commence par travailler pour le compte de Paul Cicero et voue une grande admiration pour Jimmy Conway, qui a fait du détournement de camions sa grande spécialité. Lucide et ambitieux, il contribue au casse des entrepôts de l'aéroport d'Idlewild et épouse Karen, une jeune Juive qu'il trompe régulièrement. Mais son implication dans le trafic de drogue le fera plonger.

note : nième film de mafieux-ritals aux us, très bien fait, avec un gros sentiment de déjà vu - on pourra préférer le parrain ou the deer hunter...

pecker.jpg
pecker.jpg, mai 2016

Pecker

John Waters - 1999

Pecker est un modeste vendeur de sandwiches de la banlieue de Baltimore. Il a une passion: la photographie. Il fixe sur la pellicule son entourage et expose ses oeuvres dans le fast-food où il travaille. Le point est approximatif, le cadrage un peu bancal, mais c'est justement cette naive sincérité qui plaît a Rorey, galeriste new-yorkaise passant là par hasard. Pecker se retrouve propulsé de son petit village au Village new-yorkais, autrement plus chic mais autrement plus hypocrite.

note : john water est un gentil qui aime gentiment les gentils freaks, alors il fait un gentil film sur eux - mais on préfèrera crybaby, plus rock et plus acide...

- page 1 de 8

Haut de page