Mot-clé - animation

Fil des billets

lego-movie.jpgLa Grande Aventure Lego

Lego the movie - 2014

Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l'on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d'autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d'état de nuire un redoutable despote.

note : parfaitement déjanté, totalement épileptique, beaucoup trop rapide pour nos yeux de ieuv', mais agréable divertissement hors la fin gnangnan - et très habile placement de franchise...

Panique-au-village-2008-1.jpgPanique au village

Stéphane Aubier et Vincent Patar - 2008

Cowboy et Indien sont des professionnels de la catastrophe. Dès qu'ils ont un projet, le chaos sort de sa boîte. Cette fois, ils veulent souhaiter un joyeux anniversaire à Cheval. La commande dérape, ils se font livrer un milliard de briques. Puis des voleurs s'emparent des murs dès qu'ils sont bâtis. Cheval ne pourra pas rejoindre la pouliche qu'il aime, Madame Longrée, qui donne des leçons de piano au conservatoire d'à côté. Au lieu de cela, il devra affronter d'improbables créatures sous-marines, un ours en colère, trois scientifiques fous et une matriarche psychopathe.

note : assez drôle, a le mérite d'être court et de rester radical visuellement - loufoque résumerait bien l’affaire, je dirais...

Fritz-the-Cat-1972-1.jpgFritz the cat

Ralph Bakshi - 1972

Fritz, un jeune étudiant de l'université de New-York, estime qu'il a mieux à faire dans la vie qu'étudier. Draguer, par exemple. Il entraîne trois jeunes bécasses dans un appartement sordide de l'East-End, où une bande de hippies sont réunies pour une "fumette". Plus tard, de retour à l'université, devant les bouquins qui l'attendent, Fritz a le sentiment que le monde lui passe à côté. Il a des rivières à traverser, des poèmes à écrire, et surtout des filles à "lever".

note : une vraie critique radicales de la mythologie 60s, mais pas regardable hors trip - de bakshi, on préfèrera coonskin, sans hésiter...

coonskin.jpgCoonskin

Ralph Bakshi - 1975

Brother Rabbit, Brother Bear et Preacher Fox sont trois amis d’enfance habitant dans le Sud des Etats-Unis. Tandis que Bear et Fox tentent d’aider Rabbit à s’évader de prison, ils sont pris à partie par un policier blanc. Brother Bear tue ce dernier et prend la fuite avec son compère. De son côté Brother Rabbit attend ses amis en compagnie de son compagnon de cellule qui lui conte l’histoire de trois personnages aux traits animaliers, et qui ressemblent étrangement aux trois "Brothers". Ces trois animaux aux caractères bien distincts cherchent à se faire un nom dans Harlem, et seront prêts à tout pour y arriver malgré des policiers violents, racistes et homophobes, le parrain de la mafia new-yorkaise, une Miss America lubrique et survoltée, ou encore un prédicateur noir obèse, réincarnation autoproclamée du "Black Jesus", à forte tendance nationaliste.

note : outrancier, survolté, crade, vulgaire, violent , politique, irrespectueux, comique, etc. le tout en mélangeant vues filmées et animation - un pur produit des 70s donc, avec ses défauts mais surtout les qualités tant appréciées de l'époque...

Summer-Wars-Sama-wozu-2009-1.jpgSummer wars

Samâ wôzu - Mamoru Hosoda - 2009

Kenji, un lycéen timide et surdoué en mathématiques, effectue un job d'été au service de la maintenance d'OZ, la plateforme communautaire d'internet. A sa grande surprise, la jolie Natuski, la fille de ses rêves, lui propose de l'accompagner à Nagano, sa ville natale, pour la fête traditionnelle du clan Jinnouchi. Il comprend bientôt que Natsuki ne l'a invité que pour pour jouer le rôle du " futur fiancé " et faire bonne figure vis a vis de sa vénérable grand mère. Au même moment, un virus attaque OZ, déclenchant catastrophe sur catastrophe au niveau planétaire.

note : une jolie critique des dérives possibles des nouvelles technologies en opposition aux 'vraies' valeur de solidarités humaines, avec toutefois un côté assez manichéen et blanc-cousu - et servi par une animation de très belle facture...

Steamboy_2004_2.jpgSteamboy

Suchîmubôi - Katsuhiro Ôtomo - 2004

En 1851, alors que l'Angleterre victorienne prépare son Exposition universelle, le jeune Ray se voit confier par son grand-père une mission de la plus haute importance. Il est chargé de remettre à un autre inventeur une invention révolutionnaire,  une « Steam Ball », source d'énergie d'une puissance phénoménale, clé du fonctionnement d'un mystérieux « château de vapeur », la dernière et géniale création du père de Ray, Eddie. L'invention attire la convoitise de beaucoup de monde, dont la toute-puissante Fondation Ohara, prête à tout pour mettre la main dessus.

note : bien moins barré qu'akira, mais quand même un bel anime - et 100% uchronie steampunk...

Millennium_Actress_2001_1.jpgMillenium Actress

Sennen joyu - Satoshi Kon - 2001

Le réalisateur de documentaires Genya Tachibana interviewe la vieille actrice Chiyoko Fujiwara. Ensemble, tous deux se plongent dans le passé de la comédienne. Épopée, aventure, romance, tels sont les ingrédients de ce film d'animation hors du commun.

note : plutôt joli, mais bassement romantique et assez culcul - fera de mieux à très mieux, ce satochi (mais plus maintenant, il nous a quitté, comme on dit)...

Tokyo-Godfathers-2003-1.jpgTokyo Godfathers

Satoshi Kon - 2003

A Tokyo en période de Noël, 3 amis sans abri, une jeune fille, un travesti et un clochard d'âge moyen trouvent un nouveau-né abandonné en cherchant de la nourriture dans les poubelles. Hana, le travesti qui ne se faisait pas d'illusions quant à son espérance d'être mère un jour, parvient à convaincre les deux autres de garder le bébé. Ils trouvent une clé mystérieuse à côté du bébé.

note : étonnant par ses personnages outrés et sa thématique bien noire, mais traitée avec humour - et visuellement un bon 'anime'...

Numero-9.jpgNuméro 9

9 - Shane Acker - 2008

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils ont créées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique crée 9 créatures fragiles et sans défense, à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9, a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au cœur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'humanité.

note : laid et culcul - ou si je me trompe ?

amerbeton.jpgAmer béton

Tekkon Kinkreet - Michael Arias - 2006

Blanc et Noir, deux orphelins, sèment la terreur dans les rues de Takara, la ville trésor. Rackettant bandits, yakusas et fanatiques religieux, les deux gamins surnommés "Les Chats" pour leur agilité, sont pourtant très différents. Alors que Noir apparait dur et enragé, Blanc est innocent et lunaire. Tout bascule le jour où un puissant yakuza décide de les éliminer afin de refaçonner la ville à son image. Mais le pire danger pour les deux frères pourrait venir de leurs démons intérieurs qui menacent de broyer leurs âmes.

note : un manga adulte plutôt bon, mais sans plus - de Taiyō Matsumoto (dessinateur de manga, à l'origine de) on préfèrera lire l'assez épatant number 5...

metropia

Tarik Saleh - 2009

En 2024, par manque de pétrole, le métro est devenu le seul moyen de transport. Toute l'Europe est accessible rapidement par voie souterraine. Un climat inquiétant règne sur la planète, où il ne reste qu'une seule et unique saison (grisâtre). Tourmenté par des voix intérieures qui semblent lui venir de sa propre tête, un travailleur désabusé, insomniaque et apparemment désintéressé par sa relation de couple, tombe sous le charme d'une actrice de pub de shampoing, qu'il suit un matin dans le métro. Il découvrira bientôt un complot d'une envergure insoupçonnée.

note : quelques belle idées, un choix esthétique radical, mais tellement mou - et l'animation façon marionnettes ne va pas avec la 3D...

sin city

Frank Miller, Robert Rodriguez et Quentin Tarantino invité - 2004

Sin City est une ville infestée de criminels, de flics ripoux et de femmes fatales... Certains ont soif de vengeance, d'autres recherchent leur salut. Bienvenue à Sin City, la ville du vice et du pêché.

note : graphiquement épatament proche de la bd, assez fascinant même - mais ultraviolent, hein...

American Splendor

Shari Springer Berman et Robert Pulcini - 2003

Harvey Pekar, un documentaliste à la vie terne, entrevoit dans la bande dessinée une façon d'exprimer ses frustrations. Si son premier album, American Splendor, rencontre le succès, son existence lui paraît toujours aussi vide. Harvey rencontre alors Joyce Brabner, son âme sœur qui partage un même mal de vivre.

note : belle adaptation de la bd, mêlant animation, documentaire et scènes rejouées...

When the Wind blows

Raymond Briggs - 1986

La situation internationale se dégrade, la guerre est imminente. Un couple de retraités isolés dans la campagne se prépare à la guerre nucléaire en suivant les recommandations de brochures éditées par le gouvernement, puis tente de survivre en suivant ces mêmes conseils.

note : une animation originale (film + dessins) mais un peu poussive - point positif, film très noir (à rapprocher de la bombe entre autres)...

renaissance

Christian Volkman - 2006 - animation

2054. Dans un Paris post moderne où chaque fait et geste est contrôlé et filmé, Ilona Tasuiev, jeune scientifique belle et intelligente, est kidnappée. Avalon, l'entreprise qui l'emploie fait pression sur Karas, policier controversé, pour retrouver au plus vite la disparue. il sent rapidement une présence dans son sillage. Il n'est pas seul sur les traces d'Ilona.

note : une animation originale, efficace et élégante, mais un scénario limite indigent - on aurait attendu mieux de pouy et raynal...

paprika

Satoshi Kon - 2006

Dans le futur, il est désormais possible avec une "DC Mini" de rentrer dans les rêves des patients et de les enregistrer afin de sonder les tréfonds de la pensée et de l'inconscient. Alors que le processus est toujours dans sa phase de test, un des prototypes est volé, créant un vent de panique au sein des scientifiques ayant développé cette petite révolution.

note : un scénario bien space, un esprit et une qualité d'animation comparables à miyazaki - sur un sujet proche, autrement mieux qu'inception...

a skanner darkly

Richard Linklater - 2006

L'interminable et vain combat de l'Amérique contre la drogue se confond désormais avec sa guerre contre le terrorisme. Le policier Bob Arctor, spécialiste réticent des missions d'infiltration, est contraint de jouer les taupes auprès de ses amis. Lorsqu'il reçoit l'ordre de s'espionner lui même, Arctor entame une inexorable descente dans l'absurde et la paranoïa, où loyautés et identités deviennent indéchiffrables.

note : bien barré, et une esthétique unique qui, quoique parfois lassante, fonctionne très bien avec le sujet...

ghost In the shell 2 - innocence

Inosensu : Kôkaku kidôtai - Mamoru Oshii - 2004 - animation

En 2032, les êtres humains ont oublié qu'ils sont humains et cohabitent avec des cyborgs (des humains au corps entièrement mécanisé) et des poupées (des robots intégralement artificiels). Batou est un cyborg qui abrite son cerveau et le souvenir d'une femme mystérieuse, le Major. Il s'accroche désespérément aux dernières traces de son humanité, dans un monde où l'âme, le ghost, est en train de perdre toute sa valeur.

note : nébuleux...

ghost in the shell

Mamoru Oshii - 1993

XXIème siècle. L'informatique régit le monde. Femme-flic, le Major Kusanagi utilise ses dons de cyber-policier pour traquer le Puppet Master, esprit criminel né du Projet 2501, qui hante et manipule à sa guise tous les réseaux. Mais à l'origine du développement de ce fléau, le ministère des Affaires Étrangères décide d'éliminer Kusanagi.

note : une intrigue un poil nébuleuse, mais on se laisse prendre...

akira

Katsuhiro Ôtomo - 1988 - animation

Trente ans après l'holocauste nucléaire le Japon connait les problèmes de la drogue, du chômage et de la violence. Afin de calmer les esprits, on entretient le mythe d'Akira, un jeune garçon sacrifié aux expériences parapsychologiques des années 80, dont la résurrection marquerait pour le Japon l'avènement d'une ère nouvelle.

note : évidemment, pour ceux qui n'ont pas lu la bd, ça peut être un poil nébuleux...

- page 1 de 2

Haut de page