Mot-clé - de l autre côté du mur

Fil des billets

Carlos-trois-parties-2009-1.jpgCarlos (1, 2 & 3)

Olivier Assayas - 2009

Première partie - Ilich Ramírez Sánchez, exécute à Londres une série d'attentats, s'installe à Paris pour le compte du FPLP, coordonne plusieurs opérations, mais est rattrapé par des agents français de la DST. Il abat trois policiers et rejoint le FPLP au Yémen du Sud.

Seconde partie - Avec des gauchistes des Cellules révolutionnaires allemandes, et des militants palestiniens, Carlos prend le contrôle du bâtiment de l'OPEP, retenant en otages les ministres et les délégations qui les accompagnent. Mais en libérant les ministres à l'aéroport d'Alger en échange d'une importante rançon il faillit à la mission que lui a confiée Haddad, romps avec le FPLP et monte son propre groupe.

Troisème partie - Le groupe de Carlos, installé à Budapest et protégé par la Syrie, établit des liens avec différents clients intéressés par leur savoir-faire particulier. Mais après la chute du mur de Berlin, il perd plusieurs de ses commanditaires et est traqué par les services secrets de plusieurs pays. Il est capturé et ramené à Paris où il devra répondre de ses crimes qu'en France on n'a pas oubliés.

note : même si carlos lui-même a réfuté les films, tout semble documenté, et c'est un beau document sur ces années-là - cosmopolites, violentes et révolutionnaires...

intimate-parts.jpgIntimnye mesta

Intimate parts - Aleksey Chupov, Natasha Merkulova - 2013

Des histoires intimes de russes de la classe moyenne, des secrets qu'ils cachent aux autres. Ils ont grandit, appris à faire l'amour et à gagner de l'argent, à être des adultes plus ou moins libres, mais pas à être heureux.

note : très esthétique, joliment tordu et cru sans être trop trash, mais un truc manque pour vraiment plaire - peut-être personnages un peu moins univoques ?

Good-bye-Lenin-Goodbye-Lenin-2002-1.jpgGood bye Lenin !

Wolfgang Becker - 2002

Alex, 21 ans, jeune berlinois de l'Est, apprend la chute du Mur, alors que sa mère est dans le coma à la suite d'un infarctus qui l'a terrassée alors qu'elle traversait la ville en plein bouleversement, sans en connaître la raison. Elle a toujours été quelqu'un d'actif, participant avec enthousiasme à l'animation d'une chorale communiste.La ville se transforme, les voitures occidentales sillonnent les rues, les publicités envahissent les murs, et au bout de huit mois, elle ouvre les yeux dans une ville qu'elle ne peut plus reconnaître. Alex veut absolument lui éviter un choc brutal que son cœur affaibli ne pourrait supporter.

note : mou, romantique, et östalgique pour de mauvaises raisons - allez on retourne chez barbara...

Barbara-2012-1.jpgBarbara

Christian Petzold - 2012

Eté 1980. Barbara est chirurgien-pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est. Soupçonnée de vouloir passer à l'Ouest, elle est mutée par les autorités dans une clinique de province, au milieu de nulle part, tandis que son amant Jörg, qui vit à l'Ouest, prépare son évasion, Barbara est troublée par l'attention que lui porte André, le médecin-chef de l'hôpital. La confiance professionnelle qu'il lui accorde, ses attentions, son sourire... Est-il amoureux d'elle ? Est-il chargé de l'espionner ?

note : on pourrait craindre un mélo, mais non, petzold a biberonné à l'école allemande sèche et élégante - et sur cette période historique, c'est un film autrement intéressant que le gentillet goodbye lenin ou l'appliqué la vie des autres...

Haut de page