Mot-clé - la télé commande

Fil des billets

Ennemy-of-the-state.jpgEnnemi d’État

Enemy of the State - Tony Scott - 1999

Robert Clayton Dean, avocat engagé depuis ses débuts dans une lutte acharnée contre la mafia, rencontre fortuitement un ami d'enfance, témoin malgré lui d'un meurtre politique, ce qui plonge aussitôt l'avocat dans un engrenage infernal. Il devient ainsi le dernier possesseur de la seule preuve existante du crime commis par le directeur de la NSA envers un député. Reynolds va déployer toutes ses ressources pour neutraliser et discréditer Dean.

note : entièrement axé sur le principe de traque via les systèmes de vidéo-surveillance et les traces numériques, aurait pu être intéressant - mais sous la forme de téléfilm us, c'est particulièrement indigeste...

to_die_for.jpgPrête à tout

To die for - Gus Van Sant - 1995

La belle Suzanne Stone est une jeune femme qui ne cache pas son ambition débordante : elle veut percer dans le milieu de la télé. Quitte à se débarrasser de tous ceux qui pourraient lui mettre des bâtons dans les roues, à commencer par son propre mari. Pour cela, elle demande à trois adolescents de l'aider dans sa tâche diabolique.

note : critique des médias ? de l'ambition médiatique ? va savoir - allez, on oublie et on revoit network...

Jacky-au-royaume-des-filles-2013-1.jpgJacky au royaume des filles

Riad Sattouf - 2014

En république démocratique et populaire de Bubunne, les femmes ont le pouvoir, commandent et font la guerre, et les hommes portent la voilerie et s'occupent de leur foyer. Parmi eux, Jacky, un garçon de vingt ans, a le même fantasme inaccessible que tous les célibataires de son pays : épouser la Colonelle, fille de la dictatrice, et avoir plein de petites filles avec elle. Mais quand la Générale décide enfin d'organiser un grand bal pour trouver un mari à sa fille, les choses empirent pour Jacky : maltraité par sa belle-famille, il voit son rêve peu à peu lui échapper.

note : je dis oui, oui à cette dystopie déconnante, absurde et politique, oui au retour des 70s au cinéma - peut-être même oui à un successeur à jean yanne...

La-Grande-lessive-1968-1.jpgLa grande lessive (!)

Jean-Pierre Mocky - 1968

Saint-Just, professeur dans un lycée, se révolte contre l'abus de la télévision chez les parents de ses élèves. Avec deux collègues, ils grimpent sur les toits et détruisent toutes les antennes. Après l'intervention de la brigade radiophonique, les trois hommes sont reçus à l’Élisée où ils espèrent bien se faire entendre.

note : on en dit du bien, comme un pamphlet anti-télévision - ce qu'il est, en un sens, mais c'est avant tout une comédie bouffonne à la mocky, et je crois qu'il va falloir que j'arrête d'espérer pouvoir passer outre ce parti pris du réalisateur...

Aux-yeux-de-tous-2011-1.jpgAux yeux de tous

Cédric Jimenez - 2011

673 000 caméras de surveillance et des millions de webcams en France. Un hacker anonyme a piraté toutes les caméras de Paris et observe la ville à son insu. Petits délits et moments d'intimité volés, il voit tout. Jusqu'au jour où un attentat dévaste la gare d'Austerlitz. La police se met sur la piste d'un groupe satellite d'Al Qaida. Le hacker réussit, lui, à trouver les images de l'explosion et découvre que c'est un jeune couple qui a posé la bombe... A l'aide des caméras de la ville, il décide de traquer les coupables. Sans le savoir il va mettre le doigt dans un terrible engrenage.

note : sur un postulat techniquement impossible, un thriller pseudo complotiste un peu culcul mais pas totalement désagréable - sur le même départ, on préfèrera look...

Kingofcomedy.jpgLa valse des pantins

The king of comedy - Martin Scorcese - 1982

Rupert Pupkin n'a qu'une idée en tête : devenir un grand comique. Et lorsqu'il se confronte à ses idoles, passe dans le show de Jerry Langford, il ne fait que diversion. Cependant, il n'abandonne pas et persiste auprès de Jerry jusqu'à obtenir ce qu'il veut.

note : une satire du show-bizness télé de belle facture avec des personnages assez barrés - bon ce n'est pas network et les 80s sont toujours laides, mais ça vaut...

l-honneur-perdu-de-katharina-blum.jpgL'Honneur perdu de Katharina Blum

Die Verlorene Ehre der Katharina Blum - Volker Schlöndorff et Margarethe von Trotta - 1975.

L'action se déroule à Cologne, en février, en pleine période de carnaval. Katharina Blum, jeune gouvernante chez le couple Blorna, rencontre par hasard Ludwig Götten, recherché et suivi par la police depuis de nombreux jours. Le jeudi matin, la police investit l'appartement de Katharina Blum, mais Ludwig s'est déjà enfui. Commence alors pour la jeune femme un véritable chemin de croix, fait d'interrogatoires policiers, d'acharnement journalistique, d'opprobre de la part de voisins et d'anonymes. La tragédie culmine avec la mort de la mère de Katharina, gravement malade et harcelée par le journaliste Tötges.

note : une critique à la fois des années de plomb et du système médiatique - un bon principe, mais qui a un peu pris l'âge et semble un rien poussif...

Qui-etes-vous-Polly-Maggoo-1965-1.jpgQui êtes-vous, Polly Maggo ?

William Klein - 1965

Pour d'une émission de télévision qui lui est consacrée, Polly Magoo, un mannequin réputé, doit parler d'elle, de sa vie, de ses projets. On suite en parallèle ses interviews, sa vie dans les défilés de mode à Paris, et l'amour secret que lui porte un prince d'opérette d'un pays confetti.

note : déconstruit, fantaisiste, drôle, parodique - un vrai plaisir pop malin et déjà critique, comme un goût des 70s...

Le-Couple-temoin-1976-1.jpgLe couple témoin

William Klein - 1976

Afin de savoir à quoi vont ressembler les français de l'an 2000, des sociologues désignent un couple test, Jean-Michel et Claudine, qu'ils installent dans un appartement expérimental. Là, le couple va être chargé de tester une grande quantité de produits de consommation avant leur commercialisation, sous l’œil des caméras. Mais très vite, ils réalisent que tous leurs faits et gestes sont épiés, et la lassitude pointe.

note : ça commence terriblement bien, avec une très belle et assez drôle critique de la société de consommation - mais le film s'enlise un peu sur la fin...

The-Social-Network-2009-1.jpgThe social network

David Fincher - 2009

Un soir d'octobre 2003, Mark Zuckerberg, crée Facemash. Le succès est instantané : l'information se diffuse à la vitesse de l'éclair et le site devient viral, détruisant tout le système de Harvard et générant une controverse sur le campus à cause de sa misogynie. Mark est accusé d'avoir violé intentionnellement la sécurité, les droits de reproduction et le respect de la vie privée. C'est à ce moment qu'est né ce qui deviendra Facebook. Peu après, Mark crée thefacebook.com, qui se répand comme une traînée de poudre d'un écran à l'autre d'abord à Harvard, puis s'ouvre aux principales universités des Etats-Unis, de l'Ivy League à Silicon Valley, avant de gagner le monde entier.

note : un biopic bavard et plutôt efficace, mais qui ne m'a pas plus donné envie d'ouvrir un compte chez mark - étonnant, non ?

Osterman_Weekend_1983_1.jpgOsterman Weekend

Sam Pekinpah - 1983

Pour se venger de ses supérieurs qu'il juge responsable de la mort de sa femme, un agent de la C.I.A organise un traquenard en arrivant a convaincre un journaliste que ses trois meilleurs amis sont des traitres a la solde du KGB.

note : peut-être même que 1983 est la pire année des 80s, c'est dire...

La-Mort-en-direct-1979-1.jpgLa mort en direct

Death Watch - Bertrand Tavernier - 1979

Vincent Ferriman est le producteur de l'émission à succès 'La mort en direct'. Dans le cadre de son émission, il fait greffer une minuscule caméra dans l'oeil d'un caméraman afin qu'il puisse filmer les derniers jours de Katherine, une femme atteinte d'une maladie incurable. Devenue célèbre grâce à l'émission, Katherine rejette le vedettariat et s'enfuit. Le cameraman se lance à sa recherche.

note : rooon, pshhii - et romantique pour couronner le tout...

autofocus.jpgAutofocus

Auto Focus - Paul Schrader - 2001

Dans les années soixante, Bob Crane est l'animateur vedette d'une émission de radio à succès et un père de famille comblé. Lorsqu'il se voit proposer le rôle principal d'une série humoristique, c'est le début d'une gloire aussi grande que destructrice. Sa célébrité et la rencontre de John Carpenter, un technicien vidéo qui le pousse à développer son obsession de l'image et des femmes. Au cours de sa quête effrénée de plaisir et de sexe, Bob Crane va peu à peu perdre sa famille, ruiner sa carrière et se perdre lui-même.

note : malgré le cul c'est assez ennuyeux, et en fait hyper moralisateur me semble-t-il - un peu comme hardcore ou taxi driver, du même auteur ? bonne question, 'm'f'rez 6 pages, je ramasse les copies après...

The-Second-Civil-War-1997-1.jpgThe second civil war

Joe dante - 1997

Dans un futur proche, l'Idaho s'apprête à recevoir des réfugiés de la guerre nucléaire indo-pakistanaise. Une chaîne de télévision, Newsnet, doit couvrir l'événement. Mais au dernier moment le gouverneur Farley refuse de recevoir les réfugiés et s'oppose ainsi à Washington en fermant les frontières de l'état. Des milices nationalistes se forment et s'opposent à l'armée fédérale. Newsnet filme le début de la deuxième guerre de Sécession.

note : des personnages un peu trop burlesques pour faire un film parfait à mon goût, mais quand même drôle et très belle analyse du lien médias/pouvoir...

network.jpgNetwork - Main basse sur la TV

Network - Sidney Lumet - 1976

En direct, le présentateur vedette des informations du soir de la chaine UBS annonce son renvoi et son prochain suicide. Le président de la chaine est scandalisé, et s'en prend au directeur de l'information. Une jeune ambitieuse propose de faire du suicidaire un symbole, et une marionnette d'un show fastueux. L’Amérique a bougé

note : un chef d’œuvre de critique sur la télé, où sont dénoncées les dérives de la télé-réalité 30 ans avant son arrivée - épatant (un peu daté visuellement, mais rien de désagréable)...

le prix du danger

Yves Boisset - 1982

'Le prix du danger', c'est le nouveau jeu de la chaine de télé CTV : un candidat doit rejoindre un endroit secret en échappant à cinq poursuivant venus pour le tuer. S'il réussit, il empoche une grosse somme. C'est ce que va tenter François Jacquemard. Mais, il va vite se rendre compte que le jeu est truqué et qu'il n'a pas aucune chance de gagner.

note : près de 20 ans avant le télé-réalité, visuellement horrible (80s), mais piccoli exceptionnel en jacques martin trash, et bien mieux que le remake musculeux the running man qui a lui oublié tout le versant critique des médias...

idiocracy

Mike Judge - 2006

Joe Bowers, un soldat américain moyen type, est sélectionné par le Pentagon pour être le cobaye d'une expérience d'hibernation, qui va mal tourner. Il se réveille 500 ans plus tard et découvre que le niveau intellectuel de l'espèce humaine a radicalement baissé et qu'il est l'homme le plus brillant sur la planète...

note : un film comique avec trois *** ? oui, mais drôle - et flippant aussi dans s a vision de la société...

pleasantville

Gary Ross - 1998

1990. Pour s'extraire du monde, David aime s'évader en regardant "Pleasantville", série en noir et blanc datant des 50s. Jennifer, sa sœur jumelle, vit elle en parfaite harmonie avec la société. Par un étrange phénomène, ils se retrouvent parachutés dans "Pleasantville", intégrés au casting, et vont parasiter la série au point de changer la vie bien réglée des protagonistes.

note : une bluette kitsch limite ridicule...

invasion los angeles

they live ! - John Carpenter - 1988

L'ouvrier John Nada trouve par hasard un stock de lunettes très spéciales. Elles filtrent le monde pour montrer la véritable réalité : il existe une forme de vie qui manipule l'espèce humaine et occupe les postes les plus élevés de la société. Connaissant maintenant la vérité, il va tenter de renverser cet état de fait en montrant à d'autres personnes la réalité.

note : tout à fait recommandé car il contient une vraie critique de la société de consommation et des médias - mais dans le genre nanar, hein...

the running man

Paul Michael Glaser - 1987

En 2019, une l'émission de télévision consiste à placer un détenu condamné pour une peine grave dans une course contre la montre où il doit participer à un certain nombre de combats pour espérer une remise de peine. Cette fois, le détenu choisi est Ben Richard, surnommé le boucher de Bakerfield, un ancien flic accusé injustement de crimes qu'il n'a pas commis.

note : un nanar certes, mais avec une critique de la téléréalité 15 ans avant qu'elle n'existe - et c'est un remake du bien meilleur le prix du danger avec lanvin et piccoli, svp !...

- page 1 de 2

Haut de page