Mot-clé - la vie déraille

Fil des billets

lamotocyclette.jpgLa Motocyclette

The Girl on a Motorcycle - Jack Cardiff - 1968

Rebecca s’ennuie auprès de Raymond, l’homme qu’elle vient tout juste d’épouser. Une nuit, elle s’échappe du lit conjugal et part, nue sous une combinaison de cuir, sur sa Harley-Davidson, pour rejoindre son amant en Allemagne.

note : petit trip hallucinogène et sociétal désuet mais attachant, et formellement assez radical - plus marianne faithfull nue sous sa combinaison de cuir...

thelivingend.jpgThe Living end

Gregg Araki - 1992

Deux amants séropositifs, Luke, un prostitué, et John, critique de cinéma, partent pour une virée mouvementée à travers les Etats-Unis.

note : road movie désespéré et sec, à la fois déréalisé et direct dans son rapport à la violence et au sexe - pas mal pour un araki early 90s...

contes-de-la-folie-ordinaire.jpgConte de la folie ordinaire

Tales of an ordinary madness - Marco Ferreri - 1982

Poète, ivrogne, anarchiste, Charles Serking vit dans une banlieue sordide de Los Angeles, peuplée de maquereaux, d'assassins et de gamines alcooliques. Un jour, il rencontre Cass, prostituée masochiste mi-ange, mi-démon, qui tapine dans les beaux quartiers. C'est la rencontre décisive de deux existences.

note : ridicule, 80s - pas regardable, et puis c'est tout...

vincent-paul-françois-les-autres.jpgVincent, François, Paul et les autres

Claude Sautet - 1974

Amis depuis la plus tendre enfance, Vincent, François, Paul et Armand, tous la cinquantaine, se retrouvent chaque dimanche à la campagne. Au quotidien, chacun connaît quelques déboires sentimentaux. Mais lorsque Vincent est victime d'une crise cardiaque, ses amis prennent conscience de l'importance de leurs problèmes.

note : presque très beau film sr le déclin des 30 glorieuses et la midlife-crisis chez les bourgeois, mais surjoué et sonne légèrement faux - on préfèrera mado, de loin...

irreversible.jpgIrréversible

Gaspar Noé - 2002

Une jeune femme, Alex, se fait violer par un inconnu dans un tunnel. Son compagnon Marcus et son ex-petit ami Pierre décident de faire justice eux-mêmes.

note : qu'ajouter au bruit sur ce film ? que le début est irregardable tellement la caméra tournoie sans but ni raison (si c'est pour nous dire le désarroi, merci bien), à tel point que le premier plan séquence fixe est un soulagement - enfin sauf que c'est la fameuse séquence du viol, mince... enfin ne nions pas l'extrême habileté du film, ni la deuxième partie, agréablement improvisée et vive (par contraste sans doute, mais pas que).

bring_me_the_head_of_alfredo_garcia.jpgApportez-moi la tête d'Alfredo Garcia

Bring me the head of Alfredo garcia - Sam Peckinpah - 1975

Dans une hacienda mexicaine règne El Jefe, un riche et puissant propriétaire foncier. Sa fille étant tombée enceinte, il la torture pour qu'elle lui révèle le nom du séducteur : Alfredo Garcia. Il offre alors une récompense d'un million de pesos à qui lui rapportera la tête de l'homme en question. Aussitôt accourent des aventuriers venus des quatre coins du pays. Benny, un minable pianiste de bar américain également alléché par la prime, apprend la nouvelle par deux tueurs. Or, Alfredo Garcia a été l'amant de son actuelle compagne, Elita. Celle-ci lui avoue que Garcia est récemment mort dans un accident de voiture. Benny l'oblige alors à le conduire sur sa tombe.

note : sans doute un des films qui a inspiré tarantino - donc mieux, comme dirait mon collègue vieux con...

L-Inconnu-du-lac-2013-1.jpgL'inconnu du lac

Alain Guiraudie - 2013

L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

note : très beau, mais aussi très mou (contrairement aux chibre de ces messieurs, hu hu) - mais ne suis pas entré dans l'histoire (contrairement au, euh, rien)...

La-Terre-outragee-2011-1.jpgLa terre outragée

Michale Boganim - 2011

26 avril 1986, Pripiat, à quelques kilomètres de Tchernobyl, Anya et Piotr célèbrent leur mariage. Un accident se produit à la centrale. Piotr est réquisitionné pour éteindre l'incendie. Il n'en reviendra jamais. Dix ans plus tard. Pripiat, ville fantôme désertée par ses habitants, est devenue un no man's land, gigantesque Pompéi moderne érigé en un étrange lieu de tourisme. Anya est guide dans la zone certains cherchent les traces de leur famille, d'autres persistent à cultiver leur jardin empoisonné.

note : très beau, très fort - surtout le début qui, avec son aspect documentaire insouciant, renvoie bien à notre propre sort potentiel, nous qui habitons tous à moins de 100km d'une centrale nucléaire...

Old_boy_2003_2.jpgOld boy

Park Chan-wook - 2003

Oh Dae-soo, marié et père de famille, est kidnappé, sans raison apparente. Il se retrouve dans une cellule privée, emprisonné pour une durée indéterminée. Son seul lien avec l'extérieur est une télévision par laquelle il apprend le meurtre brutal de sa femme, dont il est le suspect n°1. Le désespoir de Oh Dae-soo laisse rapidement place à une rage intérieure qui lui permet de survivre, jurant de se venger un jour de celui qui lui inflige un tel châtiment. 15 ans plus tard, il est relâché de façon aussi inattendue que lors de son emprisonnement.

note : costumes, bizarreries, ultra-violence, malignité, c'est bien un tarentino coréen, mais l'humour ricain a cédé place au burlesque asiat' - bon...

une-femme-sous-influence.jpgUne femme sous influence

A women under the influence - John Cassavetes - 1974

Nick Longhetti travaille dur sur un chantier et ne peut pas toujours rentrer chez lui pour voir sa femme Mabel et ses trois enfants. Se sentant délaissée, la jeune femme fréquente d'autres hommes tout en essayant de reconquérir Nick. Mais peu à peu, elle sombre dans la folie et doit subir un traitement dans un hôpital psychiatrique.

note : un chef d’œuvre, alors même que les films sur la folie partent chez moi avec un handicap - cerise : les rapports de 'classe' sont traités de façon épatante...

deliverance.jpgDeliverance

John Boorman - 1971

Quatre hommes entreprennent la dangereuse descente d'une rivière en kayak, au Nord de la Géorgie. Les dangers qu'ils affrontent ne proviennent pas uniquement des flots tumultueux : ils se retrouvent face à un groupe local de dégénérés qui vivent dans une totale xénophobie, et vont devoir se battre pour survivre.

note : donc un des films matrice du genre survival, et j'entends bien l'intéressante parabole sur les boys arrivant conquérants au vietnam (et prenant une tôlée) - mais je préfère zardoz...

Life-During-Wartime-2009-1.jpgLife during wartime

Todd Solondz - 2009

Joy a fui son mari pour trouver du réconfort et de l'aide auprès de sa mère et de ses sœurs. Mais chacun des membres de la famille connait ses propres problèmes. Sa sœur Trish reconstruit sa vie avec ses enfants après avoir appris que Bill, son mari psychiatre, abusait de jeunes garçons. Helen, la troisième sœur, considère qu'elle est autant victime de sa famille que de son succès a Hollywood, tandis que leur mère Mona ne parvient pas à se défaire d'une tenace amertume envers les hommes.

note : la suite de happiness - pas désagréable, mais semble tirer le fil trash, sans renouveller l'effet de surprise du premier...

post-tenebras-lux.jpgPost Tenebras Lux

Carlos Reygadas - 2012

Au Mexique, Juan et sa jeune famille ont quitté la ville pour s'installer à la campagne. Là, ils profitent et souffrent d'un monde qui voit la vie différemment. Juan se demande si ces mondes sont complémentaires, ou bien s'ils s'affrontent inconsciemment pour s'éliminer entre eux.

note : si on est prêt à relâcher un peu sa raison, et à ne pas chercher à tout comprendre, c'est quand même un sacré morceau - sauf peut-être (pour moi, hein) le côté 'puissance magico-rédemptrice' des mômes...

Dallas-Buyers-Club-2013-2.jpgDallas Buyers Club

Jean-Marc Vallée - 2013

1986, Dallas, Texas : Ron Woodroof a 35 ans, des bottes, un Stetson, c'est un cow-boy, un vrai. Sa vie : sexe, drogue et rodéo. Tout bascule quand, diagnostiqué séropositif, il lui reste 30 jours à vivre. Révolté par l'impuissance du corps médical, il recourt à des traitements alternatifs non officiels. Au fil du temps, il rassemble d'autres malades en quête de guérison : le Dallas Buyers Club est né. Mais son succès gêne, Ron doit s'engager dans une bataille contre les laboratoires et les autorités fédérales. C'est son combat pour une nouvelle cause, et pour sa propre vie.

note : d'après une histoire vraie, un film sec et pas larmoyant porté par deux acteurs fascinants d'intensité - et sur un sujet dont on ne peut pas dire qu'il innonde les productions mondiales...

sue.jpgSue perdue à Manhattan

Sue - Amos Kollek - 1997

Sue a quitté sa province pour vivre à New York. La trentaine, seule et sans emploi, elle s'en remet au hasard de rencontres d'un soir afin de soulager sa solitude, tout en essayant de nouer des relations d'amitié durables avec des femmes pour alléger son chagrin. Sa liaison, interrompue, avec le jeune Ben accentuera d'autant plus sa détresse.

note :15 ans après sa sortie et une très belle impression à l'époque, c'est toujours aussi beau et désespéré - et noir...

Portier-de-nuit-Il-Portiere-di-notte-1974-1.jpgLe portier de nuit

The night porter - Liliana Cavani - 1974

Vienne, 1957. Max, un ancien officier SS, est portier de nuit dans un grand hôtel. Il se retrouve un jour face à Lucia, l'épouse d'un chef d'orchestre. Un fantôme de son passé. Car, pendant la guerre, Max entretenait dans un camp de concentration une passion sadomasochiste avec Lucia, l'une de ses prisonnières, alors à peine âgée de 16 ans. Irrésistiblement attirés l'un par l'autre, tous deux finissent par renouer leur liaison. Ceci n'est pas du goût des anciens compagnons nazis de Max, qui organisent des "procès-thérapies" où ils pensent pouvoir se décharger de leur culpabilité.

note : un thème parfaitement fou, provocateur et dérangeant, mais une réalisation tellement théâtrale et kitsch que ça m'est passé à côté - et pourquoi en anglais avec de faux accents allemand ? hein, pourquoi ?

Spring-Breakers-2012-1.jpgSpring Breakers

Harmony Korine - 2012

Pour financer leur Spring Break, quatre filles aussi fauchées que sexy décident de braquer un fast-food. Une fois sur place, lors d'une fête dans une chambre de motel, la soirée dérape et les filles sont embarquées par la police. En bikini et gueule de bois, elles se retrouvent devant le juge, mais contre toute attente leur caution est payée par Alien, un malfrat local qui les prend sous son aile.

note : une belle première partie sans doute assez symptomatique d'une idéologie US décadente et contemporaine, comme the canyons - mais une deuxième partie particulièrement creuse, qui à mon goût ruine l'affaire...

Killer-Joe-2011-1.jpgKiller Joe

William Friedkin - 2011

Chris, 22 ans, petit dealer de son état, doit absolument trouver 6 000 dollars s'il veut sauver sa peau. Son seul espoir : les 50 000 dollars de l'assurance-vie de sa crapule de mère. Killer Joe, flic le jour, tueur à gages la nuit, est appelé à la rescousse. Mais il se fait payer d'avance et Chris n'a pas un sou en poche. Alors Killer Joe veut bien qu'on le paye sur le fric de l'assurance si on le laisse jouer comme une 'avance' avec Dottie, la sœur simplette et vierge de Chris.

note : friedkin a trop lu tarentino et essaye de faire un film violent, malin et ironique sur les white trash texans - mais il accouche d'un film esthétique mais (très) violemment misogyne et pas très convainquant...

Les-Naufrages-de-l-ile-de-la-Tortue-1974-2.jpgLes naufragés de l'île de la tortue

Jacques Rozier - 1974

Un agent de voyage met sur pied une opération "Robinson Crusoé" : les clients achètent un voyage vers une île déserte, puis sont laissés là sans nourriture ni facilités. Il part aux Antilles en repérage, puis pour d'accueillir les premiers arrivants. Mais le périple tourne au véritable fiasco.

note : film totalement décalé, contemplatif, parfois un peu lent, où pierre richard comme villeret sont assez sobres - une critique un peu ratée mais pas désagréable de la vacuité de la société de consommation...

love-and-pop.jpgLove & pop

Hideaki Anno - 1998

Le film raconte l'histoire de quatre amies adolescentes japonaises s'engageant dans le enjo kosai pour gagner de l'argent de poche. Le enjo kosai, signifiant « (faire) connaissance pour aider » ou « sortie pour soutenir » : elles sont payées par des hommes plus âgés pour les accompagner (escort girl) et parfois pour se prostituer.

note : je ne sais pas vraiment, peut-être vain mais on dirait presque un documentaire sur une de ces bizarreries fascinantes de nos cousins japonais - c'est très bizarrement filmé aussi, donc une curiosité...

- page 1 de 7

Haut de page