Mot-clé - pré ou post-apocalypse

Fil des billets

Capitaine-sky.jpgCapitaine Sky et le monde de demain

Sky Captain and the World of Tomorrow - Kerry Conran - 2005

New York dans les années 30. Alors que des scientifiques renommés commencent à disparaître et que Manhattan est attaqué par des machines volantes et de gigantesques robots, le reporter Polly Perkins décide d'enquêter. Elle est aidée par l'héroïque pilote capitaine Sky.
Ils découvrent que la personne qui est derrière ce complot est le Dr. Totenkopf. Son but est la destruction du monde.

note : pastiche ultra référencé des films d'aventure, notamment 40s (beaucoup de shangri-la, par exemple) -  très plaisant...

no_blade_of_grass.jpgTerre brûlée

No blade of grass - Cornel Wilde - 1970

Un nouveau et étrange virus qui attaque les plantes apparaît. Il entraîne le monde dans la famine et le chaos. L'architecte John, accompagné de sa famille et de ses amis, s'échappe de Londres dans l'espoir de trouver refuge dans la ferme de son frère. Commence alors un voyage des plus dangereux et éprouvants.

note : très bon fond pré-apocalypse et néo-soleil vert - à condition toutefois d'aimer les séries b...

Pacific-Rim-2013-1.jpgPacific Rim

Guillermo del Toro - 2013

Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses, les "Kaiju", ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l'humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d'un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les "Jaegers", contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie. Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju.

note : le goût esthétique de del toro donne un aspect visuel pas désagréable, mais in fine c'est vraiment du niveau 'pan-t-es-mort' de cour d'école - avec de très gros moyens techniques au lieu de petits jouets en plastique...

Total-Recall-Memoires-programmees-Total-Recall-2012-1.jpgTotal Recall - Mémoires programmées

Total Recall - Len Wiseman - 2012

Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s'évader de sa vie frustrante. L'implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l'échappatoire idéale. S'offrir des souvenirs d'agent secret serait parfait. Mais lorsque la procédure d'implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine.

note : ridicule remake propre lisse de l'original, pompé visuellement une fois de plus sur blade runner, et vidé de toute substance politique satirique ou ludique - à l'image de la société donc...

Le-Dernier-pub-avant-la-fin-du-monde-The-World-s-End-2013-1.jpgLe Dernier pub avant la fin du monde

The world's end - Edgar Wright - 2013

A Newton Haven : cinq adolescents au comble de l'âge ingrat fêtent la fin des cours en se lançant dans une tournée épique mais non finie des pubs de la ville. 20 ans plus tard, Gary convainc ses amis de finir le défi : une nuit, cinq potes, douze pubs, avec un minimum d'une pinte chacun par pub.

note : évidemment potache et pas complètement désagréable, mais ce stepford wifes de l'humour est loin de shaun of the deads - aussi, la barre était haute...

Waterworld_1995_1.jpgWaterworld

Kevin Reynolds et Kevin Costner - 1995

Vers l'an 2500, la mer a recouvert la planète. Les hommes vivent sur des atolls artificiels, condamnés à court terme. Seuls les optimistes espèrent rejoindre le mythique Dryland, la terre ferme et salvatrice. Helen en fait partie mais tous ont peur des Smokers, les pillards. Un jour débarque sur l'atoll Mariner, un sauveur improbable.

note : c'est mad max 4, mais le désert est tout d'un coup de l'eau, et le scénario a bu la tasse (à regretter le dôme du tonnerre, c'est dire) - pourtant je partais avec de bonnes dispositions...

Jusqu-a-ce-que-la-fin-du-monde-nous-separe-Seeking-a-Friend-for-the-End-of-the-World-2012-1.jpgJusqu'à ce que la fin du monde nous sépare

Seeking for a friend for the end of the world - Lorene Scafaria - 2012

Que feriez-vous si la fin du monde arrivait dans 3 semaines ? C'est la question que toute l'humanité est obligé de se poser après la découverte d'un astéroïde se dirigeant tout droit vers notre planète. Certains continuent leur routine quotidienne, d'autres s'autorisent tous les excès, toutes les folies. Dodge est quant à lui nouvellement célibataire, sa femme ayant décidé que finalement, elle préférait encore affronter la fin du monde sans son mari. Il décide alors de partir à la recherche de son amour de jeunesse, qu'il n'a pas vu depuis 25 ans. Mais sa rencontre avec Penny risque de dérégler tous ses plans.

note : bon on m'avait prévenu que ce serait tarte, mais j'ai pas pu résister au principe de fin du monde - et c'est en effet assez tarte...

Cloud-Atlas-2012-2.jpgCloud Atlas

Tom Tykwer, Andy Wachowski et Lana Wachowski - 2012

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces-temps, des êtres se croisent et se "retrouvent" d'une vie à l'autre, naissant et renaissant successivement. Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l'avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffi t à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

note : donc 6 films de genre quasi caricaturaux sur le fond comme la forme, imbriqués les uns dans les autres façon puzzle, pour un gloubi-boulga de 2h45 dont il est difficile de savoir si c'est un chef d’œuvre ou un ramassis de poncifs déjà vus plans par plans - bon déjà, on les regarde sans ennui marqué, ce qui est pas mal (tiens, si c'est ça je mets 250 tags)...

4h44-Dernier-jour-sur-terre-4-44-Last-Day-on-Earth-2011-2.jpg4h44 Dernier jour sur terre

4h44 Last day on earth - Abel Ferrara - 2011

New York. Cisco et Skye s'apprêtent à passer leur dernier après-midi ensemble. C'est l'heure des adieux, l'occasion d'une ultime étreinte. Comme la majorité des hommes et des femmes, ils ont accepté leur destin. Demain, à 4h44, le monde disparaîtra.

note : variation sur le genre, donc, mais là du point de vue cucul-la-praline-l-amour-y-aque-ça-qui-fait-tenir, mâtiné d'un long plaidoyer pour skype - d'aucun aiment...

bunkerderniererafaleaff.jpgLe bunker de la dernière rafale

Jean-pierre Jeunet et Marc Caro - 1981

Un équipage militaire, cloîtré dans un bunker à une époque indéterminée, vit dans une ambiance de tension perpétuelle et de démence, aux aguets d'un ennemi supposé et invisible.

note : moui...

independanceday.jpgIndependence day

Roland Emmerich - 1996

En cette fin de Juin,le docteur David Levinson capte un message venu de l'espace qu'il parvient à déchiffrer comme une sorte de compte à rebours. Il tente de faire connaître sa découverte mais personne ne l'écoute. Le tout début du mois de Juillet voit apparaître d'énormes vaisseaux qui se stabilisent en vol stationnaire au dessus des principales capitales du monde. Dans le doute des intentions de ses êtres venus de l'espace, les forces terriennes ne bougent pas. Mais le compte à rebours approche inexorablement de zéro.

note : on est quand même à la limite de la comédie de série b, là, non ? mais les kids adorent, alors...

Phase-IV-1974-1.jpgPhase IV

Saul Bass - 1974

En Arizona, les fourmis semblent se réunir et obéir à des ordres précis. Un savant et un spécialiste du langage des animaux s'enferment dans un laboratoire pour essayer de comprendre. Ils ignorent qu'un équilibre écologique nouveau est en train de se créer après que les fourmis se soient immunisées contre un produit toxique.

note : un ratage commercial pour le 'roi du générique', qui ne fit plus d'autre film ensuite, c'est bien triste car celui-là est épatant - en même temps, l'affiche est tellement loin de la réalité du film que ça a pu surprendre...

Le-Mystere-Andromede-The-Andromeda-Strain-1970-1.jpgLe mystère andromède

The andromeda strain - Robert Wise - 1970

Une sonde spatiale de la NASA vient de retomber à proximité d'une petite bourgade de l'Arizona, y anéantissant presque toute vie humaine. Une mission scientifique découvre qu'un micro-organisme d'origine extra-terrestre a causé une épidémie qui transforme le sang en poudre.

note : se veut très réaliste et sobre - l'est, mais en devient un poil barbant...

Dr-Folamour-1963-3.jpgDr Folamour, ou : comment j'ai appris à ne plus avoir peur de la bombe

Dr Starngelove, or : how I learned to stop worrying and love the bomb - Stanley Kubrick - 1963

Le général Jack Ripper, convaincu que les Russes ont décidé d'empoisonner l'eau potable des États-Unis, lance sur l'URSS une offensive de bombardiers B-52 en ayant pris soin d'isoler la base aérienne de Burpelson du reste du monde. Pendant ce temps, Muffley, le Président des États-Unis, convoque l'état-major militaire dans la salle d'opérations du Pentagone et tente de rétablir la situation.

note : hilarant, glaçant, etc., vous trouverez tout ça sur le web - mais n'oubliez pas de voir son pendant sérieux et épatant, fail safe de sydney lumet...

Melancholia-2010-4.jpgmelancholia

Lars Von Trier - 2011

Claire organise une somptueuse réception dans sa propriété à l'occasion du mariage de sa sœur Justine avec Michael. Malgré ses efforts, la fête est un fiasco, les tensions familiales ressortes et s'exacerbent, Michael repart seul. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige inexorablement vers la Terre.

note : un très bel objet de cinéma, curieux et fascinant - on pourra peut être juste acheter un pied de caméra à Lars, ce serait reposant...

Atomic_Cafe_1982_1.jpgThe atomic cafe

1982 - Jayne Loader, Kevin Rafferty et Pierce Rafferty

Sur tout le territoire américain, par tous les moyens possibles de propagande le gouvernement et l'armée ont développé depuis les années 40 des campagnes favorables à la bombe atomique, en utilisant la télévision, le cinéma et l'affichage. Le film en retourne le sens implacablement, par un simple montage sans ajout ni commentaires de ces thèses pros-nucléaires et autres messages expliquant comment se protéger avec le sourire.

note : du bon boulot post-situationnisme, ou si je me trompe ?...

Numero-9.jpgNuméro 9

9 - Shane Acker - 2008

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils ont créées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique crée 9 créatures fragiles et sans défense, à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9, a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au cœur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'humanité.

note : laid et culcul - ou si je me trompe ?

parisdort.jpgParis qui dort

René Clair - 1923

Albert, gardien de nuit de la tour Eiffel s'aperçoit à son réveil que Paris est complètement endormi. Seules cinq personnes arrivées en avion échappent à l'endormissement et peuvent se promener dans la ville déserte. Il s'agit en fait d'un savant fou qui a inventé un mystérieux rayon.

note : ouf, ils vont s'en sortir - vu la date, on peut penser que c'est le tout premier des films avec 5 survivants...

the-bed-sitting-room.jpgL'ultime garçonnière

The bed sitting room - Richard Lester - 1969

Une bombe atomique explose à Londres au moment d'une rencontre entre le premier ministre britannique et Mao Tsé-Toung. Le film se déroule donc dans un Londres post apocalyptique fait de décharges et de paysages éclatés. Seulement une vingtaine de personnes ayant survécu à ce que les personnages appellent « un malentendu » ou encore un « malheureux incident »

note : assez loufoque et sympathique, et surtout agréable pour le côté "so british" des accents et les expressions de langage elles-même "typically"...

Threads.jpgTreads

Mick Jackson - 1984

Le récit se concentre sur deux familles de Sheffield et commence deux mois avant l'attaque nucléaire. Le spectateur peut voir leur façon de vivre ainsi que leurs réactions lors du déclenchement des hostilités et son escalade apocalyptique. Il pourra y voir également la place du Royaume-Uni sur pied de guerre et les débuts des bombardements stratégiques tout autant qu'il pourra suivre la manière de réagir des membres des deux familles, ainsi que leur décès, de même que les conséquences médicales, économiques, sociales, et écologiques d'une guerre nucléaire. Le film se termine, treize ans après l'apocalypse nucléaire, sur une civilisation s'étant reconstruite au stade d'une société médiévale.

note : néo-documentaire post-nucléaire sans concession de haute volée - bien flippant...

- page 1 de 4

Haut de page