Mot-clé - racisme et discriminations

Fil des billets

lesraisinsdelacolere.jpgLes Raisins de la colère

The Grapes of Wrath - John Ford - 1947

Un jeune homme rentre à la ferme familiale en Oklahoma, après avoir purgé une peine de quatre ans de prison pour homicide involontaire. La Grande Dépression sévit alors et comme beaucoup d’autres fermiers, sa famille est chassée de son exploitation. Ensemble, ils partent à travers le pays dans l’espoir de trouver, un jour, du travail en Californie. C’est le début d’un périple éprouvant, de camps de réfugiés en bidonvilles de fortunes, dans une Amérique en proie à la misère et à l’oppression.

note : expressionniste et beau, à la fois bizarrement hors-sol et documentaire - et surtout curieusement communisant pour un film fondateur du ciné US...

malcolm-x.jpgMalcolm X

Spike Lee - 1992

Malcolm X fut l'une des figures les plus marquantes de l'histoire et de la vie politique américaines.  Leader charismatique et orateurné, il exprima avec une vigueur et une éloquence incomparables les colères et les espoirs de la communauté afroaméricaine, invitant ses frères opprimés à se libérer de la domination blanche.

note : didactique et bien fait - quoique particulièrement linéaire et convenu...

les-damnes.jpgLes damnés

La Caduta degli dei - Luchino Visconti - 1969

1933. Pour prendre définitivement le pouvoir, Hitler cherche l'appui politique et financier des grands industriels de la Ruhr. Certains lui sont déjà acquis mais d'autres hésitent, comme la famille Von Essenbech, propriétaire d'acieries.

note : évidemment très bonne critique socio-historique, mais long et plat malgré la violence des actes - et qui saura m'expliquer pourquoi tous les nazis des films 'intelligents' devraient avoir des tendances sm-gay ? (et d'où les allemands parlent anglais dans la vie de tous les jours ?)

Dallas-Buyers-Club-2013-2.jpgDallas Buyers Club

Jean-Marc Vallée - 2013

1986, Dallas, Texas : Ron Woodroof a 35 ans, des bottes, un Stetson, c'est un cow-boy, un vrai. Sa vie : sexe, drogue et rodéo. Tout bascule quand, diagnostiqué séropositif, il lui reste 30 jours à vivre. Révolté par l'impuissance du corps médical, il recourt à des traitements alternatifs non officiels. Au fil du temps, il rassemble d'autres malades en quête de guérison : le Dallas Buyers Club est né. Mais son succès gêne, Ron doit s'engager dans une bataille contre les laboratoires et les autorités fédérales. C'est son combat pour une nouvelle cause, et pour sa propre vie.

note : d'après une histoire vraie, un film sec et pas larmoyant porté par deux acteurs fascinants d'intensité - et sur un sujet dont on ne peut pas dire qu'il innonde les productions mondiales...

L-Irlandais-The-Guard-2010-2.jpgL'Irlandais

The Guard - John M. McDonagh - 2010

Boyle est un flic en poste dans un petit village de la côte irlandaise où il ne se passe jamais rien. Malheureusement pour lui, des trafiquants de drogue ont jeté leur dévolu sur cette région endormie comme base de leurs opérations, et le petit village irlandais va bientôt se retrouver au cœur d'une importante opération anti-drogue menée par le FBI. Les mauvaises nouvelles n'arrivant jamais seules, Boyle, peu zélé et "politiquement incorrect", va devoir travailler avec l'agent Everett, un super agent du FBI déterminé et maniaque dépêché sur place.

note : buddy movie des plus classiques en apparence (1. je ne t'aime pas 2. on est une trop bonne équipe), mais tout à fait réjouissant par le côté vraiment incorrect et ironique de l'Irlandais - je crois que j'ai même pouffé une fois ou deux...

la-poursuite-impitoyable.jpgLa poursuite impitoyable

The chase - Arthur Penn - 1966

Bobby Reeves s’évade de prison quelques mois avant sa libération. Tentant de rejoindre le Mexique en train, il se trompe de direction et se retrouve précisément dans la ville dont il est originaire, au Texas. Plusieurs personnes cherchent à le retrouver, pour des raisons distinctes : sa femme Anna et Jake, l’amant de cette dernière (et ami d’enfance de Bobby) ; Val Rodgers, propriétaire richissime et père de Jake, qui pense que l’évadé va vouloir se venger de son fils ; plusieurs hommes armés qui s’érigent en justiciers locaux ; et enfin le shériff Calder qui souhaite arrêter Bobby pour le protéger du pire.

note : évidemment un peu daté, mais très noir, particulièrement pessimiste et assez 'réaliste', ce qui m'a évidemment parlé, contrairement à son bonnie & clyde théâtral réalisé juste ensuite - et puis il y a janice rule en milf éméchée et indomptable, alors...

Portier-de-nuit-Il-Portiere-di-notte-1974-1.jpgLe portier de nuit

The night porter - Liliana Cavani - 1974

Vienne, 1957. Max, un ancien officier SS, est portier de nuit dans un grand hôtel. Il se retrouve un jour face à Lucia, l'épouse d'un chef d'orchestre. Un fantôme de son passé. Car, pendant la guerre, Max entretenait dans un camp de concentration une passion sadomasochiste avec Lucia, l'une de ses prisonnières, alors à peine âgée de 16 ans. Irrésistiblement attirés l'un par l'autre, tous deux finissent par renouer leur liaison. Ceci n'est pas du goût des anciens compagnons nazis de Max, qui organisent des "procès-thérapies" où ils pensent pouvoir se décharger de leur culpabilité.

note : un thème parfaitement fou, provocateur et dérangeant, mais une réalisation tellement théâtrale et kitsch que ça m'est passé à côté - et pourquoi en anglais avec de faux accents allemand ? hein, pourquoi ?

Les-7-mercenaires-The-Magnificent-Seven-1960-1.jpgLes sept mercenaires

The Magnificent Seven - John Sturges - 1960

Un petit village de paysans du nord du Mexique subit les raids incessants de bandits menés par le pilleur Calvera. Accablés par cette situation, les paysans décident d'aller chercher du soutien de l'autre côté de la frontière américaine. Ils le trouvent en la personne de Chris, baroudeur taciturne et excellent tireur. Ensemble, ils recrutent six autres hommes, tous mercenaires, chacun motivé par des raisons personnelles et un sens de l'honneur propre.

note : le vieux avait bien raison, il n'y a que les paysans qui ont gagné, nous on perd toujours - quote : yul brunner & didier wampas....

Jacky-au-royaume-des-filles-2013-1.jpgJacky au royaume des filles

Riad Sattouf - 2014

En république démocratique et populaire de Bubunne, les femmes ont le pouvoir, commandent et font la guerre, et les hommes portent la voilerie et s'occupent de leur foyer. Parmi eux, Jacky, un garçon de vingt ans, a le même fantasme inaccessible que tous les célibataires de son pays : épouser la Colonelle, fille de la dictatrice, et avoir plein de petites filles avec elle. Mais quand la Générale décide enfin d'organiser un grand bal pour trouver un mari à sa fille, les choses empirent pour Jacky : maltraité par sa belle-famille, il voit son rêve peu à peu lui échapper.

note : je dis oui, oui à cette dystopie déconnante, absurde et politique, oui au retour des 70s au cinéma - peut-être même oui à un successeur à jean yanne...

baadassss.jpgBaadasss

Mario Van Peebles - 2003

Mario Van Peebles consacre un docu-fiction à Sweet Sweetback's Baadasssss Song, le film-culte de la culture afro-américaine qui imposa son père Melvin Van Peebles comme un cinéaste de premier plan. Le film retrace la genèse difficile de ce projet radical.

note : vrai film et faux documentaire à l'américaine, la mise en abîme est un plaisir - un film essentiel pour comprendre la portée socio-politique de l'original quand on est un banal homme blanc cisgenre et hétérosexuel...

Ilsa-la-louve-des-SS-Ilsa-She-Wolf-of-the-SS-1975-1.jpgIlsa, la louve des SS

Ilsa, She Wolf of the SS - Don Edmonds - 1975

Dirigeant un petit camp de concentration, la SS Ilsa fait subir les pires tortures à ses détenus, et en particulier aux femmes, souhaitant ainsi en tirer la conclusion que le sexe faible résiste bien mieux à la douleur que les hommes. Alors que les prisonniers élaborent un plan d'évasion, elle jette son dévolu sur l'un d'eux, un jeune américain capable de satisfaire tous ses appétits sexuels sans "défaillir".

note : presque pas de scénario + images cheaps (mais trash) de tortures + nazi + seins nus = Ilsa - difficile de savoir quoi en penser, mais un concept compliqué à défendre en société, convenons-en...

Hunger-Games-The-Hunger-Games-2011-12.jpgHunger Games

The Hunger Games - Gary Ross - 2011

Chaque année, sur les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les « tributs » – concourir aux Hunger Games. La jeune Katniss se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés aux jeux toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, un ancien vainqueur des Hunger Games mais qui a sombré dans l'alcool.

note : battle royale meets soleil vert, but as a kids' blockbusters - c'est déjà pas mal...

hunger-games-2.jpgHunger Games - L'embrasement

The Hunger Games - Catching Fire - Francis Lawrence - 2013

Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark. Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais.

note : une première heure épatante de critique du système médiatique/dominant, puis une grande bataille un peu longue - mais le tout un cran au dessus du 1...

Cache_2004_1.jpgCaché

Michael Haneke - 2003

Georges, journaliste littéraire, reçoit des vidéos de sa maison filmée clandestinement depuis la rue, ainsi que des dessins inquiétants et difficiles à interpréter. Il n'a aucune idée de l'identité de l'expéditeur. Peu à peu, le contenu des cassettes devient plus personnel, ce qui laisse soupçonner que l'expéditeur le connaît depuis longtemps. Georges sent qu'une menace pèse sur lui et sur sa famille, mais comme cette menace n'est pas explicite, la police lui refuse son aide.

note : à force, on va peut-être pouvoir considérer que les films de haneke ont un effet binaire sur moi : ou je les trouve magnifiques, ou ils me tombent des mains - et là, c'est une chute...

Head_on_2003_1.jpgHead-on

Gegen die Wand - Fatih Akin- 2003

Sibel jeune fille issue d'une famille d'origine turque traditionaliste ne voyant plus qu'une possibilité pour y échapper à sa famille, épouser Cahit, qu'elle vient de croiser en HP. Il hésite un temps, puis accepte, peut-être pour se sauver aussi lui-même. Le jeune couple vit donc sous le même toit, mais sans plus, chacun profitant de la vie de son côté.  Quand l'amour s'en mêle Cahit tue dans une bagarre un des amants de sa femme. Après l'arrestation de Cahit, Sibel est reniée par sa famille et elle se réfugie à Istanbul.

note : on pourrait le voir comme une romance triviale, parfois cousue de fil blanc, et oui, mais non : c'est raide et souvent éprouvant - et en plus on y entend en boite de nuit lords of the new church, alors...

putney_swope.jpgPutney Swope

Robert Downey Sr. - 1969

Suite à un vote hypocrite, le seul noir du conseil d'administration d'une grosse agence publicitaire est nommé accidentellement Président. Ses méthodes de management très particulières, clairement orientées Black Panthers, vont entraîner un tel succès public qu'on commence à s'inquiéter à la Maison Blanche.

note : une satire, la pub c'est mal, vu de l'intérieur ? un peu comme 99F alors ? oui, un peu, mais surtout bien avant, et en version black powa - bien mieux donc (que le livre, hein le film étant tout naze) (ah et pour l'anecdote, oui, c'est le père d'iron man qui réalise - de la déchéance générationnelle)...

Louise-Wimmer-2011-1.jpgLouise Wimmer

Cyril Mennegun - 2011

Après une séparation douloureuse, Louise Wimmer a laissé sa vie d’avant loin derrière elle. À la veille de ses cinquante ans, elle vit dans sa voiture et a pour seul but de trouver un appartement et de repartir de zéro. Armée de sa voiture et de la voix de Nina Simone, elle veut tout faire pour reconquérir sa vie.

note : ouch, voilà qui est particulièrement noir, beau et 'vrai', pour autant que je puisse juger de ça depuis ma condition de petit-bourgeois-intellectuel-de-sous-préfecture - pour autant, je n'ai pas tant accroché, tout en le regrettant inexplicablement...

hi-mom.jpgHi, mom !

Brian de Palma - 1970

Où l'on suit les pérégrinations de John Rubin, vétéran du Vietnam débarquant à Greenwich Village dans l'espoir de devenir réalisateur de films pornographiques.

note : une curiosité brouillonne et politisée, dans son genre assez typique de l'époque - notons une scène très longue et assez dérangeante, 'be black', où des acteurs activistes noirs renversent radicalement les rôles de domination sur un public blanc qui vit difficilement la chose...

Jerichow-2007-1.jpgJerichow

Christian Petzold - 2009

Renvoyé de l'armée et averti du décès de sa mère, Thomas retourne à Jerichow, petite ville d'une région pauvre du nord-est de l'Allemagne ou le travail se fait rare. Il rencontre Ali, riche propriétaire d'une chaîne de restauration rapide, qui lui propose un travail ; d'abord en tant que chauffeur puis en tant qu'assistant, avec un salaire honorable à la clé. La compagne d'Ali, Laura, d'abord distante, voire méprisante avec le chauffeur et nouvel ami de son mari, devient son amante.

note : un vaudeville politique, très noir, très sec et très beau, mais un vaudeville quand même - petzold reste un cinéaste apprécié par ici...

coonskin.jpgCoonskin

Ralph Bakshi - 1975

Brother Rabbit, Brother Bear et Preacher Fox sont trois amis d’enfance habitant dans le Sud des Etats-Unis. Tandis que Bear et Fox tentent d’aider Rabbit à s’évader de prison, ils sont pris à partie par un policier blanc. Brother Bear tue ce dernier et prend la fuite avec son compère. De son côté Brother Rabbit attend ses amis en compagnie de son compagnon de cellule qui lui conte l’histoire de trois personnages aux traits animaliers, et qui ressemblent étrangement aux trois "Brothers". Ces trois animaux aux caractères bien distincts cherchent à se faire un nom dans Harlem, et seront prêts à tout pour y arriver malgré des policiers violents, racistes et homophobes, le parrain de la mafia new-yorkaise, une Miss America lubrique et survoltée, ou encore un prédicateur noir obèse, réincarnation autoproclamée du "Black Jesus", à forte tendance nationaliste.

note : outrancier, survolté, crade, vulgaire, violent , politique, irrespectueux, comique, etc. le tout en mélangeant vues filmées et animation - un pur produit des 70s donc, avec ses défauts mais surtout les qualités tant appréciées de l'époque...

Cloud-Atlas-2012-2.jpgCloud Atlas

Tom Tykwer, Andy Wachowski et Lana Wachowski - 2012

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces-temps, des êtres se croisent et se "retrouvent" d'une vie à l'autre, naissant et renaissant successivement. Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l'avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffi t à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

note : donc 6 films de genre quasi caricaturaux sur le fond comme la forme, imbriqués les uns dans les autres façon puzzle, pour un gloubi-boulga de 2h45 dont il est difficile de savoir si c'est un chef d’œuvre ou un ramassis de poncifs déjà vus plans par plans - bon déjà, on les regarde sans ennui marqué, ce qui est pas mal (tiens, si c'est ça je mets 250 tags)...

- page 1 de 3

Haut de page